pixelcreation.fr - amoureux de l'image

  • > Abonnez-vous à notre newsletter

Le Lorax

Deuxième succès mondial pour le studio français Illumination Mac Guff !

Concevoir un film d’animation à Hollywood, mais réaliser en France avec le studio Mac Guff : ce pari peu commun est signé du producteur  Chris Meledandri et de sa société Illumination Entertainment, filiale d’Universal (ndlr: pour plus de détails sur le parcours de Chris Meledandri et le mode opératoire entre Illumination et Mac Guff, se reporter à notre article sur Moi, moche et méchant dans cette rubrique). Et cela marche : Moi, moche et méchant (Despicable me en anglais) a rassemblé des millions de spectateurs à travers le monde pour des recettes au-dessus de $500 millions. Un succès équivalent à ceux de Pixar ou Dreamworks pour un budget nettement plus modeste (environ $70 millions). Leur deuxième collaboration, Le Lorax, est lui aussi très « successful » depuis sa sortie aux US en mars 2012.

Le Lorax présente un avantage et un défi à la fois : il est tiré d’un livre de  Ted Geisel, alias Dr Seuss, l’auteur de livres pour enfants le plus célèbre en Amérique. Chris Meledandri avait déjà adapté à l’écran un livre du Dr Seuss, Horton (Horton hears a Who ! en anglais), en 2006 alors qu’il oeuvrait chez Blue Sky. Audrey Geisel, veuve de l’auteur lui a suggéré en 2008 de poursuivre avec  Le Lorax (1971), un livre plus militant, au discours ouvertement écologiste (« Arrêtons de saccager la nature ») : dans une ville aseptisée, une fille rêve d’arbres et, par amour pour elle, un garçon va se mettre à leur recherche et découvrir pourquoi ils ont disparu de leur monde. Une histoire très morale, très engageante:  «  A moins que tu ne t’ impliques toi-même, s’entend dire le héros, rien ne changera jamais. ».

La réalisation de Le Lorax a été confiée à Chris Renaud, déjà à l’œuvre (avec Pierre Coffin) sur Moi, moche et méchant. Prolonger l’histoire, transposer l’œuvre en 3D tout en lui restant fidèle ont été les principaux défis du film. On retrouve ainsi les formes géométriques tourmentées et la palette de couleurs vert-mauve du livre.
La ville Thneedville se veut un monde fun et moderne, et s’inspire d’un des rares dessins du livre où elle apparaît, avec des rues larges et courbes, une architecture complexe  et un look plastique et propre volontairement inspiré de Disneyland.
Les arbres Truffala  ont posé plus de problèmes à créer, comme l’explique le chef décorateur Yarrow Cheney : «La forme même de leur toison était problématique, à cause de l’effet de spirale qui ne fonctionne visuellement que d’un certain angle. Si on tourne un peu, ça devient une multitude de touffes informes. Pour composer ces plans, nous tournions les toisons très légèrement vers la caméra pour obtenir l’effet voulu correspondant aux illustrations du livre. Ça a demandé beaucoup de travail pour que cela fonctionne dans un espace tridimensionnel. Certains plans, lors de l’arrivée du Gash-pilleur dans la vallée, comportait des milliers de Trufallas, avec le vent soufflant dans leur toison qui semblait plus légère que l’air. »

L’animation est efficace et au service de l’action, cartoonesque sans trop d’exagération. Pas mal de foules dans ce Lorax, que le studio a géré non pas avec un logiciel comme Massive, mais tout simplement en compositant plusieurs couches. Une fois l’animation des personnages principaux réalisée, des équipes d’animateurs spécialisés prenaient le relais pour rajouter les « figurants » sur des couches séparées intégrées ensuite à l’image finale.

Un « système D » qui passe inaperçu, mais qui est la marque de fabrique de l’association Illumination Mac Guff : rester simple, pas d’excès, tout en préservant humour et sens de l’histoire. Une formule qu’on retrouvera bientôt, en 2013, avec Moi, moche et méchant 2.

Paul Schmitt, juillet 2012

Les galeries à voir sur les mêmes sujets :

Autre film par Illumination et Mac Guff:

>> Moi, moche et méchant

Autres films du studio MacGuff Ligne:

>> Chasseurs de dragons

>> Azur et Asmar

>> Odyssée de la vie

 Autres films produits par Chris Meledandri (avec Chris Renaud au storyboard) :

>> Horton

>> Age de Glace 2 : le film

>> Age de Glace 2 : dessins

>> Age de Glace : dessins

>> Robots

 

01 Le Lorax 02 Le Lorax 03 Le Lorax 04 Le Lorax 05 Le Lorax 06 Le Lorax 07 Le Lorax 08 Le Lorax 09 Le Lorax 10 Le Lorax 11 Le Lorax 12 Le Lorax 13 Le Lorax 14 Le Lorax 15 Le Lorax Chris Renaud Lorax



XitiMise en œuvre technique : Typo3 Oblady  -  Conception Internet par Pixel Interactive