pixelcreation.fr - amoureux de l'image

  • > Abonnez-vous Ă  notre newsletter

Cneai Scénario d'automne

Le centre d’art Cneai de Chatou mue et s’ouvre à toutes les expérimentations artistiques.

InstallĂ© dans l’ancien restaurant Levanneur dans l’île des Impressionnistes Ă   Chatou (78), le centre d’art Cneai se veut depuis 15 ans non pas un musĂ©e perpĂ©tuant la mĂ©moire des peintres impressionistes mais un lieu d’art  vivant, dĂ©diĂ© Ă  la publication d’artistes. « Au Cneai, explique sa directrice Sylvie Boulanger, nous nous intĂ©ressons aux oeuvres de facture industrielle et post-industrielle qui intègrent dès leur conception l’acte de distribution : publications imprimĂ©es ou numĂ©riques, sonores ou filmĂ©es, telles que le livre, le disque, le film, l’affiche, le tract, la carte postale, le magazine, les inserts, le mail, l’application… ». Une vocation rĂ©affirmĂ©e lors de la rĂ©ouverture du centre après rĂ©novation des lieux: « Le nouveau modèle du Cneai a pour ambition de crĂ©er des Ă©vènements qui questionnent chaque Ă©tape de la chaĂ®ne recherche-production-diffusion-conservation, aussi bien dans le champ artistique que dans ses formes graphiques ou critiques. » Avec en coup d’envoi en cette fin septembre ScĂ©nario d’automne, dix points de vue d’artistes qui se prolongeront jusqu’au 21 dĂ©cembre 2012.

Premier lieu de création : la Maison flottante, une barge-résidence d’artiste ancrée devant la maison Levanneur. Désignée par Erwan et Ronan Bouroullec avec les architectes Jean-Marie Finot et et Denis Traversin, elle n’est pas sans rappeler les bateaux-lavoirs chers à Renoir et ses confrères. « C’est la première fois que nous travaillons à cette échelle, ce qui nous a intéressé était de trouver des principes constructifs sans esbroufe, à petite dimension, dans la lignée des maisons de Jean Prouvé » (Ronan Bouroullec ). Ressemblant plus à un wagon qu’à une péniche, cette nef métallique juste nervurée de bois (100m2 habitables) s’ouvre sur le fleuve au ras de l’eau, le manque de fenêtres côté berge préservant l’intimité du lieu.

Investissant l’espace entre la Maison flottante et le Cneai lui-mĂŞme, l’architecte utopiste Yona Friedman y a installĂ© deux Ĺ“uvres monumentales, le MusĂ©e de rue et le MusĂ©e protĂ©inique, incarnations de ses idĂ©es d’architecture sans bâtiment. Yona Friedman propose une redĂ©finition de l’architecture, dĂ©connectĂ©e de la notion de construction. C’est le cas notamment des musĂ©es, qui pour l’artiste ont « besoin d’expositions et non de bâtiments, les accrochages pouvant avoir lieu dans la rue ». Et, Ă  la fois prolongement de l’espace ouvert et sas d’entrĂ©e au reste de l’exposition, Architectures Mobiles, quinze maquettes, de Yona Friedman, prĂ©sentĂ©es par Ă®lots, forment un autre «  point de vue » Ă  l’’entrĂ©e de la maison Levanneur, siège du Cneai.

Transformé par l’agence d’architecture Bona-Lemercier, l’ancien restaurant Levanneur devient un bâtiment fluide, lumineux, unifié par un traitement des surfaces dans un même ton de gris, par un mobilier modulable à base d’étuis métalliques qu’on retrouve, comme un signe unificateur, de salle en salle. Les 8 salles d’exposition sont l’occasion d’autant de points de vue artistiques, d’Art by telephone… Recalled, une re-création d’une exposition d’art conceptuel de 1969, aux Kome, les œuvres d’art en multiples exemplaires du belge Jef Geys.

Vous l’aurez compris, le Cneai veut aller au-delà d’œuvres achevées, statiques. Plutôt qu’une exposition, Scénario d’automne est une expérience à vivre, un projet artistique en mouvement qui requiert votre participation plus que votre visite.

Paul Schmitt, octobre 2012

01 cneai maison flottante bouroullec 02 cneai maison flottante  bouroullec 03 cneai christophe lemaitre 04 cneai yona friedman 05 cneai yona friedman 06 cneai yona friedman 07 cneai 08 cneai yona friedman 09 cneai 10 cneai OBU Bona Lemercier 11 cneai Jef Geys 12 cneai 13 cneai Art by telephone 14 cneai



XitiMise en Ĺ“uvre technique : Typo3 Oblady  -  Conception Internet par Pixel Interactive