pixelcreation.fr - amoureux de l'image

  • > Abonnez-vous à notre newsletter

La part des anges

Du placenta au lait maternel : premiers pas alimentaires

Invités par La Cuisine, centre de création d'art et de design appliqués à l'alimentation, les designers du collectif Duende ont mis en volume le premier stades alimentaires humains : celui qui unit une mère et son bébé dans un lien quasi cannibale entamé dès la vie intra-utérine. Choc, dérangeant et splendide à la fois.

Dès les premiers instants de sa vie cellulaire, l'humain mange. Tout au long de sa vie intra-utérine, mais également dans les premiers mois voire années de sa vie aérienne, le bébé dépend de sa mère pour cela. C'est d'elle qu'il reçoit les précieux nutriments essentiels à son développement.

C'est d'abord le placenta qui entre en jeu. Alimentée par le sang maternel, cette grossesse galette ultra-nutritive met en lien mère et enfant qui se trouvent imbriqués par un réseau sanguin subtil et complexe.

Dès la fin de l'accouchement, c'est le lait maternel qui prend le relais. "Pluggé" au sein, le petit homme continue de se nourrir par le biais d'une autre, qu'il "dévore" et soumet avidemment à ses pulsions alimentaires.

A l’invitation de la Cuisine sur le thème “Manger ensemble”, Duende collective propose une gamme d’objets réévaluant les premiers pas alimentaires humains d’abord intra puis extra utérins.

Les designers, dans une démarche plus plasticienne que pratique, en profitent pour renouer avec les rites perdus (enfouissement, momification, consommation) qui accordaient un statut d’accompagnateur presque humain au placenta, véritable frère jumeau protecteur, nourricier et sacrifié pour la naissance de l’enfant.

Certains ont choisi de figer le moment éphémère de l’allaitement via la création d’une nouvelle pierre précieuse : la perle de lait maternel. Une perle de caséine (plastique de lait) humaine qu'ils ont monté en bijoux.

Il résulte de ce bouillonnement créatif une sélection d'objets beaux, purs, bruts et vaguement dérangeants. Dérangeants car en rupture avec les moeurs hygiénistes et aseptisés qui sont les nôtres, pauvres occidentaux, depuis le XIXe siècle au moins !

Léonor de Bailliencourt - Septembre 2008
Du 16 septembre au 15 novembre 2008.
La Cuisine, médiathèque de Nègrepelisse, 200 rue de la Piscine, Nègrepelisse (82).
Ouvert du mardi au samedi de 14h à 18h.
La part des anges La part des anges La part des anges La part des anges La part des anges La part des anges La part des anges La part des anges La part des anges La part des anges La part des anges La part des anges La part des anges La part des anges La part des anges La part des anges



XitiMise en œuvre technique : Typo3 Oblady  -  Conception Internet par Pixel Interactive