pixelcreation.fr - amoureux de l'image

  • > Abonnez-vous à notre newsletter

Les enfants modèles

Quand les grands artistes se penchent sur leur progéniture

De tous temps les artistes ont fait de leurs enfants des modèles privilégiés. Mais rarement ces créations tellement intimes ont été exposées. Perçues comme des oeuvres mineures, les peintures, sculptures et autres représentations des "enfants modèles" s'exposent désormais au Musée de l'Orangerie. L'occasion d'y retrouver Jean-Paul Belmondo, Manuel Valls ou Pierre Arditi, petits.

Quel bonheur pour un artiste d'avoir sous la main un ou plusieurs enfants, ses enfants ! Des petits modèles expressifs, tellement vivants, tellement naturels... Quel calvaire, pour ces petits à qui l'exposition du musée de l'Orangerie donne enfin la parole.

Un calvaire auxquels ils se sont pourtant soumis avec bonne grâce, soucieux de satisfaire ce père qu'ils admiraient tant. Bien habillés, déguisés parfois, portraiturés avec soin ou distordus en peintures cubistes tortueuses, les enfants modèles ne rêvaient que d'ailleurs lors des longues séances de pose.
Ainsi Jean-Marie Le Breton ne rêvait que de courir les champs, Jean-Paul Belmondo de remonter le couloir de l'appartement familial en patins à roulettes avec son frère Alain. Quant à Pierre Aditi, modestement, il espérait pouvoir descendre de la chaise rouge où son père, Georges, l'avait vissé.

Pablo Picasso, "Maya à la poupée"

Dans certaines familles d'artistes, comme chez Pablo Picasso ou Eugène Carrière, les enfants sont nombreux, aimés tendrement mais aussi utilisés sans vergogne comme mignons sujets d'études.
Comme le pauvre Jean-Marie Rouart, aujourd'hui écrivain célèbre et académicien, que son père, Augustin Rouart alors en pleine exploration créative, réveilla en pleine nuit alors qu'il scrutait son visage endormi à l'aide d'une torche.

Et comme il n'est pas facile de faire poser un enfant, agité par nature, les parents-artistes imaginaient différents stratagèmes : jouets, costumes amusants, accessoires divers... autant de reliques précieuses présentés dans l'exposition et animant ce parcours composé d'une centaine de tableaux.

A l'occasion de l'exposition, un court-métrage de 26 minutes a été réalisé par Numa Vilato Lazaro : il donne la parole à ces enfants modèles, ex "petits diables" devenus grands, confrontés à leurs portraits ressurgis du passé.

Léonor de Bailliencourt - Novembre 2009
Du 25 novembre 2009 au 8 mars 2010.
Musée de l'Orangerie, Jardin des Tuileries, Paris 1er.
Ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 9h à 18h.
Georges Arditi - "Portrait de famille" Paul Belmondo - "Jean-Paul enfant" Paul Cézanne - "Portrait du fils de l'artiste" Maurice Denis - "Portrait d'Aco en costume de Zouave" Guillaume Dubufe - "Portrait de Raymond Dubufe" Françoise Gilot - "Claude et Paloma jouant à la balle" Pablo Picasso - "Maya à la poupée" Pierre-Auguste Renoir - "Claude Renoir jouant" Augustin Rouart - "L'enfant au gilet rouge" Xavier Valls - "Portrait de Manuel"



XitiMise en œuvre technique : Typo3 Oblady  -  Conception Internet par Pixel Interactive