pixelcreation.fr - amoureux de l'image

  • > Abonnez-vous à notre newsletter

Lucian Freud

A 88 ans, Lucian Freud est l'un des plus importants de nos peintres contemporains. Il est aussi le petit-fils du célèbre Sigmund Freud, l'inventeur de la psychanalyse. Voilà près d'un quart de siècle que le petit monde des ateliers du peintre ne s'était pas exposé en France. C'est chose faite au Centre Pompidou.

Le Centre Pompidou répare un outrage français : les peintures de Lucian Freud n'avaient pas été exposées dans l'hexagone depuis 1987 ! Et déjà c'était aux murs de Beaubourg... Pourtant cet artiste britannique, petit-fils du célèbre Sigmund, occupe une place majeure dans l'histoire de l'art. A 88 ans, Lucian Freud n'a pas fini de nous faire partager son imaginaire si particulier.

L'atelier

Toute la vie artistique de Lucian Freud tourne de l'atelier. Son atelier. Ses ateliers successifs. C'est là que pour lui tout se passe, se joue, c'est là qu'il noue ses intrigues picturales.
C'est donc tout naturellement que l'exposition s'organise autour du thème de l'atelier. Une cinquantaine de peintures grand format y sont présentées ainsi qu'une sélection d'oeuvres graphiques et des photographies de l'atelier londonien de l'artiste.
L'occasion idéale, donc, pour  découvrir les principales grandes compositions du peintre (dites Large Interiors), les variations autour des maîtres anciens, la série des autoportraits et les récents et imposants portraits de Leigh Bowery ou de Big Sue, chefs-d’oeuvre du maître.

La chair et l'urbanité

La particularité de la peinture de Lucian Freud, c'est d'être confinée au petit monde de son atelier. C'est là, dans ce monde clos qui lui appartient totalement, que l'artiste se consacre minutieusement à ses portraits. Une approche ultra-consciente des corps - souvent nus - et de leur chair, impérativement ressentie. Et c'est également depuis les fenêtres de ses ateliers que Lucian Freud peint la nature. Une nature contrainte, en retenue. Une nature fort peu bucolique, résumée en tristes ficus, jardinets et terrains vagues...

Sombre et infiniment humaine, très londonienne, torturée et lumineuse en même temps, partez à la découverte des mondes intérieurs très intérieurs de Lucian Freud...

Léonor de Bailliencourt - 03/2010
Jusqu'au 19 juillet 2010.
Centre Pompidou, Paris 4e.
Ouvert tous les jours - sauf le mardi et le 1er mai - de 11h à 21h (fermeture des caisses à 20h).
Lucian Freud - After Cézanne, 2000 Lucian Freud - Leigh under the Skylight, 1994 Lucian Freud - Reflection with Two Children (Self-Portrait), 1965 Lucian Freud - Painter’s Garden with Eli, 2006 Lucian Freud - Working at Night, 2005 Lucian Freud - Naked Admirer, 2004



XitiMise en œuvre technique : Typo3 Oblady  -  Conception Internet par Pixel Interactive