pixelcreation.fr - amoureux de l'image

  • > Abonnez-vous à notre newsletter

Monumenta 2016

L’installation monumentale Empires de Huang Yong Ping met en perspective commerce et géopolitique.

La métaphore d’Empires a le mérite d’être claire. L’artiste franco-chinois Huang Yong Ping meuble le Grand Palais à Paris de 305 conteneurs métalliques standard répartis en 8 îlots. Avec au milieu un Portique de levage tout à fait fonctionnel. Le visiteur se retrouve ainsi dans un port de marchandises, symbole de la mondialisation de l’économie et du commerce. « Les deux moteurs de la mondialisation sont le porte-conteneurs et Internet » confirme le français Pascal Lamy, ex-DG de l’Organisation Mondiale du Commerce.

Cette scène industrielle devient le lieu d’affrontement entre un Bicorne géant, trônant au centre sur deux piles de conteneurs à 7,5m du sol, reproduction du bicorne de Napoléon à la très sanglante bataille d’Eylau (1807), et un Squelette de Serpent dont la gueule s’ouvre, menaçante, face au Bicorne. Le Squelette lui-même, 254m de long, fait de 316 vertèbres et 568 côtes en aluminium fondu, survole tel un dragon l’ensemble de la scène en s’appuyant sur 28 poteaux en acier.

Volonté de puissance, violence sont aussi inhérents à la mondialisation que le commerce pacifique. Un processus que Huang Yong Ping qualifie de « destruction créative », à voir métaphoriquement au Grand Palais à Paris jusqu’au 18 juin 2016.

Paul Schmitt, mai 2016

Huang Yong Ping devant le Bicorne de son installation "Empires" pour Monumenta 2016 au Grand Palais
01 Monumenta-2016 Huang-Yong-Ping Empires 02 Monumenta-2016 Huang-Yong-Ping Empires 03 Monumenta-2016 Huang-Yong-Ping Empires 04 Monumenta-2016 Huang-Yong-Ping Empires 05 Monumenta-2016 Huang-Yong-Ping Empires Map



XitiMise en œuvre technique : Typo3 Oblady  -  Conception Internet par Pixel Interactive