pixelcreation.fr - amoureux de l'image

  • > Abonnez-vous ├á notre newsletter

Picasso et les maîtres

Histoire d'un dialogue ininterrompu

Form├ę d├Ęs son plus jeune ├óge ├á l'acad├ęmisme des grands ma├«tres de la peinture, Picasso  - qui inventa le Cubisme - a entrepris tout au long de son oeuvre une relecture critique des plus grandes oeuvres classiques. L'exposition du Grand Palais revient sur ce dialogue ininterrompu.

Organis├ęe conjointement par la R├ęunion des Mus├ęes nationaux et les mus├ęes Picasso, du Louvre et d'Orsay, cette grande exposition se consacre ├á l'analyse des rapports complexes et passionnants qu'entretenait Pablo Picasso aux oeuvres des grands ma├«tres de la peinture classique.

L'art en h├ęritage

N├ę au coeur du s├ęrail artistique - son p├Ęre est professeur aux Beaux-Arts et directeur du mus├ęe de Malaga - Pablo Picasso a ├ęt├ę initi├ęd├Ęs son plus jeune page aux merveilles du Greco, de Michel-Ange ou de Rapha├źl. Celui qui n'aurait jamais dessin├ę comme un enfant fut un jeune artiste virtuose, pr├ęcoce ma├«tre acad├ęmique m├ędaill├ę d├Ęs ses 19 ans.

Subversion et relecture critique

Et c'est fort de ce savoir acad├ęmique, aussi riche et exaltant qu'il a pu lui sembler pesant, que Picasso a entrepris de r├ęinventer l'art pictural. Cr├ęateur du Cubisme, son d├ęsir de subversion resta intact tout au long de sa prolifique carri├Ęre artistique. Depuis sa premi├Ęre grande composition all├ęgorique - "Derniers moments" en 1896 - jusqu'aux derni├Ęres toiles d'apr├Ęs V├ęlasquez, Titien ou Rembrandt en passant par la c├ęl├Ębre p├ęriode des "variations" d'apr├Ęs V├ęlasquez, Delacroix ou Manet (1950-1962), sa d├ęmarche de relecture critique aura travers├ę toute son oeuvre.

Pass├ę vs pr├ęsent

Cette exposition pr├ęsent├ęe aux Galeries nationales du Grand Palais se veut un premier bilan. Forte de quelques 210 oeuvres rassembl├ęes pour l'occasion et issues de prestigieuses collections internationales publiques et priv├ęes, elle confronte pass├ę et pr├ęsent au-del├á des ruptures stylistiques et des innovations formelles, dans un parcours croisant approche th├ęmatique et chronologique. 

Cannibalisme

Ce qui ressort in fine de l'approche des peintres classiques par Pablo Picasso, c'est son attitude presque cannibale ├á l'├ęgard de leurs oeuvres. Il a ainsi ├ęrig├ę en syst├Ęme un ├ętonnant principe : la peinture de la peinture. En rupture avec les proc├ęd├ęs acad├ęmiques et traditionnels - copie, citation, paraphrase... -, il leur a pr├ęf├ęr├ę la transposition, le mim├ętisme, le d├ętournement ou la d├ęnaturation. F├ęcondant par la m├¬me occasion le modus operandi de la cr├ęation moderne et contemporaine.

L├ęonor de Bailliencourt - Septembre 2008
Du 8 octobre 2008 au 2 f├ęvrier 2009.
Galeries nationales du Grand Palais, 3 avenue du G├ęn├ęral Eisenhower, Paris 8e.
Ouvert tous les jours de 10h ├á 22h, sauf le jeudi jusqu'├á 20h. Ferm├ę le mardi. Pendant les vacances scolaires, ouvert tous les jours de 9h ├á 23h m├¬me le mardi.
Picasso et les maîtres Picasso et les maîtres Picasso et les maîtres Picasso et les maîtres Picasso et les maîtres Picasso et les maîtres Picasso et les maîtres Picasso et les maîtres Picasso et les maîtres Picasso et les maîtres Picasso et les maîtres Picasso et les maîtres Picasso et les maîtres Picasso et les maîtres Picasso et les maîtres Picasso et les maîtres Picasso et les maîtres Picasso et les maîtres Picasso et les maîtres Picasso et les maîtres Picasso et les maîtres Picasso et les maîtres Picasso et les maîtres



XitiMise en ┼ôuvre technique : Typo3 Oblady  -  Conception Internet par Pixel Interactive