pixelcreation.fr - amoureux de l'image

  • > Abonnez-vous à notre newsletter

Dessiner le design

200 dessins signés des plus grands designers

Les Arts Décoratifs ont demandé à 12 grands designers contemporains de leurs confier ces précieux crayonnés. Partez à la découverte de leur imaginaire et tentez de mieux appréhender leur processus de création.

Le dessin est au coeur de la réflexion créative des designers. Réalisés à la main ou à l'aide d'un ordinateur, croquis et crayonnés permettent de visualiser les images mentales des créateurs.

Des frères Bouroullec à Pierre Paulin

Douze designers contemporains et célèbres ont accepté de confier leurs dessins à Constance Rubini, commissaire de cette exposition.
Douze créateurs, des frères Bouroullec à Pierre Paulin, de Marc Newson à Jasper Morrison jusqu'à Roger Tallon, Benjamin Graindorge ou Konstantin Grcic..., qui laissées ouvertes aux investigation les portes de leurs inconscients créatifs.

La spécificité du dessin de design

Car le dessin de design n'est pas un dessin quelconque, il n'a ni la même finalité ni les mêmes propriétés que le dessin d'art ou le dessin à usage personnel. Il a vocation à se faire comprendre, à servir de support au développement de la pensée, à aider la compréhension d'assistants, plus soigné encore, il doit provoquer l'adhésion de clients, prospects.

Le dessin comme témoin

Si les Arts Décoratifs ont choisi d'exposer ces quelques 200 dessins confiés par douze grands designers, c'est parce que ces esquisses sont à la fois la mémoire des différentes étapes de conception d'un objet mais aussi le témoignage du temps nécessaire à son élaboration. Partant parfois dans des directions esthétiques divergentes, ils prouvent aussi que tout projet implique des choix, véritables carrefours esthétiques cruciaux.

Douze approches différentes du dessin

Qu'ils utilisent toutes les ressources offertes par la technologie ou qu'ils privilégient le dessin à la main, les douze designers invités par les Arts Décoratifs ont tous un rapport spécifique à cette étape de création.

Ainsi pour Pierre Charpin, Benjamin Graindorge ou les frères Bouroullec, le dessin est avant tout manuel, pouvant à la fois être appliqué à une recherche précise ou se faire plus libre, exprimant un univers personnel. Il devient alors "une forme de divagation" comme le dit Ronan Bouroullec.
Pour d'autres, comme Konstantin Grcic, le croquis est un outil dont la seule finalité est d'aider à visualiser, à comprendre, à développer une forme.
Marc Newson voit le dessin, lui, comme servant à cristalliser une idée, à la mémoriser. Son carnet de croquis est avant tout un carnet de notes.
D'autres comme Laurent Massaloux, initient et terminent le projet uniquement sur l'ordinateur.

Léonor de Bailliencourt - Novembre 2009
Jusqu'au 10 janvier 2010.
Les Arts Décoratifs, 107 rue de Rivoli, Paris 1er.
Ouvert du mardi au vendredi de 11h à 18h, samedi et dimanche de 10h à 18h. Nocturne le jeudi jusqu'à 21h. Fermé le lundi.
Konstantin Grcic Benjamin Graindorge Benjamin Graindorge Jasper Morrison Pierre Charpin Ronan et Erwan Bouroullec Front Design Pierre Paulin



XitiMise en œuvre technique : Typo3 Oblady  -  Conception Internet par Pixel Interactive