pixelcreation.fr - amoureux de l'image

  • > Abonnez-vous Ă  notre newsletter

Le Corbusier, Pierre Jeanneret et Jean Prouvé

Trois monstres sacrés du design et de l’architecture des années 50 réunis en une seule expo.

A l’initiative d’Eric Touchaleaume, galeriste et spécialiste du design des années 50, l’Hôtel de la Monnaie de Paris expose dans sa cour une sélection de mobilier et autres objets des années 50 abritée dans un musée temporaire : un îlot de modernisme dans un écrin de classicisme XVIIIème siècle.

Structure Nomade de Jean Prouvé
Au milieu de la cour d’honneur et de ses bâtiments classiques, le visiteur découvre d’abord la Structure Nomade de Jean Prouvé avec ses lignes géométriques pures et asymétriques, plancher et plafond de bois reposant sur des poutrelles d’acier ajourées. Dessiné en 1957 pour servir d’école provisoire, ce bâtiment démontable synthétise l’aboutissement des recherches constructives de Jean Prouvé, « le tortilleur de tôles », célèbre architecte et designer français spécialiste des structures métalliques légères. Avec l’aide de l’architecte Jean-Michel Wilmotte, la Structure Nomade est de nouveau offerte au regard du public et transformée en musée éphémère.

Structure Nomade de Jean Prouvé dans la cour de l'Hôtel de la Monnaie de Paris

Le Corbusier – Pierre Jeanneret – L’aventure Indienne
Après l’indĂ©pendance et  la partition de l’Inde en 1947, le premier ministre Nehru dĂ©cide de bâtir une vile nouvelle, Chandigarh, qui servirait Ă  la fois de capitale Ă  deux Ă©tats indiens privĂ©s de leur capitale par suite de la partition, et de symbole de la nouvelle Inde, libre et  tournĂ©e vers le progrès. Il fait appel en 1950 Ă  Le Corbusier, lequel demandera entre autres Ă  son cousin Pierre Jeanneret de travailler avec lui sur ce projet majeur. Pierre Jeanneret prolongera son sĂ©jour et restera « Chief Architect » de Chandigarh jusqu’en 1965. La ville compte aujourd’hui un million d’habitants et est toujours un exemple d’urbanisme et de rĂ©ussite architecturale.
Eric Touchaleaume a voulu rendre hommage Ă  ce travail en publiant un livre sur cette « aventure indienne » et en organisant une exposition de mobilier rĂ©alisĂ©  par Le Corbusier et Pierre Jeanneret pour Chandigarh.
Du 8 septembre au 25 octobre 2010, la Structure Nomade de Jean Prouvé accueille ainsi une vingtaine de pièces de mobilier héritées de cette aventure indienne. On découvre notamment une table-bureau (1958-1959) en teck massif et plaqué. Elle a été dessinée par Le Corbusier pour équiper le Secrétariat, la Haute Cour, qui sont deux des trois grands édifices officiels avec l’Assemblée, conçus par Le Corbusier pour le site du Capitole de Chandigarh. Plus modestes mais tout aussi intéressants stylistiquement, des chauffeuses ou des motifs stylisés de décoration urbaine réalisés par Le Corbusier à partir des dessins des ouvriers indiens du chantier.

Saluons l’intelligence de la mise en scène de Jean-Michel Wilmotte : équipée de cloisons transparentes, la Structure Nomade de Prouvé ne se referme pas sur ces objets, elle nous offre ainsi une confrontation jubilatoire entre modernisme dépouillé de l’exposition et richesse de l’architecture classique qui l’entoure.


Clémentine Gaspard, septembre 2010

Galeries Ă  voir sur les mĂŞmes sujets :

> Le Corbusier

> Le Corbusier : the Art of Architecture

> Design Cities

01 Structure nomade Jean Prouve 02 Structure Nomade Jean Prouve 03 Le Corbusier Table Bureau 04 Le Corbusier Lampadaire interieur 05 Pierre Jeanneret chauffeuse 06 Pierre Jeanneret chauffeuse 07 Pierre Jeanneret chaise 08 Pierre Jeanneret banquette 09 Pierre Jeanneret table 10 Le Corbusier gravures 11 Le Corbusier gravures 12 Le Corbusier tabourets 13 Le Corbusier bureau 14 Le Corbusier plaque



XitiMise en Ĺ“uvre technique : Typo3 Oblady  -  Conception Internet par Pixel Interactive