pixelcreation.fr - amoureux de l'image

  • > Abonnez-vous à notre newsletter

Mais où va le design suédois ?

A la recherche des futures stars

Cet été, l’Institut suédois se penche sur les spécificités de son design. L'occasion d'un état des lieux qui pose la question de ce que sera le design (suédois) de demain.

Qui peut se passer du design suédois ? Ce mélange harmonieux de fonctionnalisme, d'épure, de chaleur humaine, de modestie et de symbiose avec la Mère Nature a séduit fans de design et consommateurs lambda dans le monde entier.

Mais ce qui a séduit hier, cet héritage porté par le couple Larsson, popularisé par Ikea, comment se traduit-il dans les créations des designers contemporains ? Dans la profusion des chaises, tables, vaisselles, canapés et autres objets divers, lesquels sont emblématiques d'une certaine écriture suédoise ? L'Institut suédois (baptisé jusqu'alors Centre culturel suédois - ndlr) s'interroge et partage le fruit de sa réflexion avec le public français jusqu'à la fin juillet.

Carl et Karin Larsson

Le point de départ de cette exposition est donc l’univers stylistique des artistes Karin Larsson (1859‐1928) et Carl Larsson (1853‐1919). Si à l’époque, leur maison représente une véritable rupture en terme d’aménagement intérieur, aujourd’hui, elle constitue une référence esthétique majeure en Suède, voire l’archétype même du design suédois.

Avant-garde contemporaine ?

L’exposition soulève la question de savoir qui joue ce rôle de précurseur aujourd’hui en Suède. Qui, parmi les créateurs les plus avant‐gardistes contemporains, seront dans cent ans considérés comme les plus typiquement suédois ? Quel design réussira à durer ?

30 designers suédois

L’exposition présente une trentaine de designers contemporains aux univers très divers à travers des objets tant utilitaires que décoratifs.
Parmi les exemples les plus fascinants, découvrez les meubles sous forme d’animaux en taille réelle du groupe Front, une lampe copie conforme du cerveau de son créateur Alexander Lervik ou encore un vase d’Ingrid Petrini fabriqué à partir de broderies et de tubes alimentaires métalliques.

Parmi les autres designers exposés figurent Asa Jungnelius, Jonathan Josefsson, Linus Kjellqvist, Fuldesign, Form us with love, Ludvig Löfgren, Frida Fjellman, Jenny Edlund, Zandra Ahl, Gunnel Sahlin, etc.

Jusqu'au 26 juillet 2009.
Institut suédois, 11 rue Payenne, Paris 3e.
Ouvert du mardi au dimanche de 12h à 18h.
"Rinkebyhastar", Ylva Ekman (1992) Photomontage : cheval de Dalécarlie traditionnel (Photo ELK), "Rinkebyhäst" de Ylva Ekman et "Hästlampa" de Front Design "Still life nr 3", Zandra Ahl (2007) "Grisbord", Front Design (2005) "Hästlampa", Front Design (2005) "Klottertapet", Hjärta Smärta (2001) "Brosch", Sofia Björkman (2007) "Brudskål", Ingrid Petrini (2006) "Kloningar", Maria Hartikainen (2007) "Lämmel-TV", Frida Fjellman (2003-2004) "Flora", Tove Adman (2004) "A Swedish Love Affair", Linus Kjellqvist (2007) "Agonist", Åsa Jungnelius en collaboration avec Sentral Designstudio (2008) "Agonist", Åsa Jungnelius en collaboration avec Sentral Designstudio (2008) "Decades", Wisdesign (2008) "Selma", Front Design "Selma", Front Design "Svarva", Front Design "Bjuda", Gunnel Sahlin "Bjuda", Gunnel Sahlin "Spraka", Marcus Arvonen "Spraka", Marcus Arvonen "Kurbitsbrädor", Mattias Nordström (2007) "Kurbitsbrädor", Mattias Nordström (2007) "Sans titre", Jonathan Josefsson (2007) "Patriots", Ylva Franzén (2007) "Flower Power", Kersti Sandin Bülow (2002) "Calleskallen", Kaj Zackrisson et Sverre Liliequist (2007) "Ulysse", Gabor Palotai (2007) "Make it all up", Åsa Jungnelius (2008)



XitiMise en œuvre technique : Typo3 Oblady  -  Conception Internet par Pixel Interactive