pixelcreation.fr - amoureux de l'image

  • > Abonnez-vous Ă  notre newsletter

Musée du Parfum avec Projectiles et Des Signes

Paris, capitale mondiale du parfum, a enfin son musée dédié ! Avec une scénographie et une charte graphique en résonance avec les effluves de parfum partout présentes.

Constatant le manque d’un musée du parfum en 2014, le « serial entrepreneur » Guillaume de Maussion met rapidement en route ce projet de Grand Musée du Parfum avec deux associés Dorothée Lepère et Sandra Armstrong et le soutien initial de la multinationale International Flavor & Fragrances. Ils repèrent un hôtel particulier rue du faubourg Saint Honoré, signent le bail en juin 2015 et engagent les travaux d’aménagement avec en maître d’œuvre l’agence d’architecture et design Projectiles. Le Syndicat Français de la Parfumerie les soutient dès octobre 2015, et l’inauguration a lieu ce vendredi 16 décembre 2016.

Ce Grand Musée du Parfum offre un parcours initiatique en 3 étapes : l’histoire des parfums depuis l’Antiquité, une immersion sensorielle pour renouer avec notre sens olfactif grâce à une collection de 70 odeurs, et enfin l’Art du Parfumeur, séquence entièrement consacrée aux étapes de création et à la démarche du parfumeur. Le troisième étage est quant à lui un espace d’expositions temporaires, tandis que le grand jardin de 1200m2 mettra en valeur des plantes à parfum notamment avec une serre chaude.

Les odeurs ne se voient pas, elles se diffusent. Projectiles, agence dirigée par les architectes Reza Azard et Daniel Meszaros et le designer Hervé Bouttet, est partie à la recherche de talents du design et de l’artisanat pour créer des dispositifs scénographiques uniques. Le « Jardin des Senteurs » engage à la promenade olfactive parmi les odeurs du quotidien : un bouquet de compositions évocatrices créées par des parfumeurs et diffusées par des corolles. La collection de matières premières est signée du studio anglais Harvey & John : une série de fioles métalliques en forme de goutte et disposées sur des présentoirs suspendus depuis le plafond proposent 25 odeurs .

L’orgue du parfumeur est une réinterprétation multimedia réalisée par Jason Bruges Studio du meuble traditionnel contenant les matières premières olfactives du parfumeur. L’orgue prend ici la forme d’une installation lumineuse et sonore : un demi-cercle de prismes en verre suspendus sur des tiges invisibles. Chaque prisme représente une matière première et se trouve associé à une note musicale. Quand une note est choisie dans l’orgue, un rayon laser relie le prisme à une forme centrale symbolisant le concentré final. Une fois toutes les notes appelées, les rayons lasers se rejoignent tous dans la fiole centrale qui s’éclaire. L’orgue joue alors la musique du parfum assemblé.

L’identité visuelle par Des Signes
Le studio Des Signes de Franklin Desclouds et Elise Muchir a été sélectionné en juin 2016 pour concevoir la signalétique du Grand Musée du Parfum, puis sa charte graphique et même la campagne d’affiches du lancement en janvier 2017. Pour mettre en accord univers visuel et olfactif du musée, Des Signes a développé des traitements typographiques spécifiques. Les inscriptions se déploient à même les murs en lettres d’or, les textes descriptifs en noir. Les caractères de l’alphabet Beausite, choisi pour ses pleins et ses déliés propices au titrage, ont été enrichis de trames ondulantes pour faire « s’évaporer » en partie la lettre tout en lui gardant une partie solide pour l’ancrer sur le support : un principe de flottaison qui référence l’effluve du parfum. Ces trames ont d’abord été dessinées dans Illustrator puis converties en une police utilisable sur ordinateur dans le logiciel Robofont. Les textes sont eux composés en caractères Suisse, mais en variant progressivement les approches entre les lettres pour créer un « sillage typographique », le côté du paragraphe le plus dense indiquant au visiteur la direction à suivre.

La charte graphique décline ces principes sur les supports de communication, jusqu’aux billets d’entrée du Musée du Parfum où l’or est remplacé par des couleurs pastel. Mais toujours dans un esprit d’évocation poétique, d’émotion sensorielle.

Paul Schmitt , décembre 2016

Le studio Des Signes: Elise Muchir et Franklin Desclouds
Grand Musée du Parfum:
Musee du Parfum-Collection des Matieres premieres-1 Musee du Parfum-Collection des Matieres premieres-3 Musee du Parfum-Concept Store-2 Musee du Parfum-Essor de la parfumerie francaise-1 Musee du Parfum-Flacon Musee du Parfum-Galerie des seducteurs-1 Musee du Parfum-Jardin des senteurs-2 Musee du Parfum-Orgue du parfumeur Jason Bruges-3
Identité visuelle du Grand Musée du Parfum par Des Signes:
00 Musee parfum Des Signes Franklin Desclouds 01 Musee du parfum Des Signes alphabet Beausite 02  Musee parfum Des Signes 03 Musee parfum Des Signes texte 04 Musee parfum Des Signes texte Musee du parfum Des Signes billet Musee du parfum Des Signes mot noir Musee du parfum Des Signes mot or Musee parfum Des Signes invitation Musee parfum Des Signes mobile Musee parfum Des Signes signaletique 01 Musee parfum Des Signes signaletique 02 Musee parfum Des Signes signaletique 03 Musee parfum Des Signes signaletique 04 Musee parfum Des Signes totebag



XitiMise en Ĺ“uvre technique : Typo3 Oblady  -  Conception Internet par Pixel Interactive