pixelcreation.fr - amoureux de l'image

  • > Abonnez-vous à notre newsletter

VIA Design 2013

Les projets financés par VIA et conçus par la nouvelle génération de designers français.

VIA (Valorisation de l’Innovation dans l’Ameublement) nous livre le cru 2013 de ses « Aides à la création ». Une Carte Blanche 2012-2013, quatre Aides à projet, un Projet partenarial et un Talent étranger invité, toutes initiatives soutenues et financées par le VIA, proposent de nombreuses innovations, tant en termes de matériaux, de techniques expérimentales et de recherche de nouveaux procédés industriels que de démarches d’éco-conception. A voir sur place à la galerie VIA à Paris jusqu’au 17 mars 2013, ou encore à Milan dans le cadre du salon du meuble du 9 au 14 avril 2013.

Carte Blanche : Habitat imprimé de François Brument
Ce projet de recherche expérimentale  a exigé plus de deux ans de mise au point en traitant dans le même temps gros oeuvre, second oeuvre et finitions grâce aux technologies les plus avancées de l’impression 3D, appliquée ici au béton.

François Brument utilise ici la conception paramétrique pour répartir l’aménagement en fonction des objectifs  préalablement identifiés. Parmi ces paramètres, figurent le volume de la cloison,  sa texture, sa granularité, son épaisseur, son ouverture, son orientation, ainsi que les équipements techniques tels que le chauffage, les réseaux électriques, la plomberie, les blocs sanitaires, et enfin le mobilier.

Une fois les paramètres intégrés, vient le stade de l’impression en 3D. Pour mettre en forme cette Carte Blanche - un module de 15 mètres carrés, constitué d’une chambre, d’une cabine de douche et d’un dressing – l’impression en béton a été testée pour la première fois. Ce matériau spécifique est actuellement en développement et adapté à la technologie déjà utilisée par la société Voxeljet. François Brument a utilisé à cette fin la seule imprimante 3D capable de produire des pièces de grande taille (4 mètres de longueur sur 2 mètres de largeur et 1 mètre de hauteur).

Pour François Brument, grâce à ces techniques, l’aménagement sur mesure, personnalisé a désormais un potentiel infini.

Aides à projet

Le meuble audio Wide de Vincent Tordjman, à la fois station d’accueil pour les équipements multimédias, enceinte stéréo amplifiée et home cinéma, est un mobilier hybride qui se compose d’un bloc central doublé d’une coque extérieure qui fait à la fois office de piétement et de réflecteur sonore. Cette technologie de la réflexion du son permet d’obtenir un effet stéréo stable et équivalent quel que soit le point d’écoute. Des leds à intensité variable permettent de  synchroniser ambiance lumineuse et effets sonores.

Le luminaire Plume de Bold Design (Julien Benayoun et William Boujon) est une suspension lumineuse sous forme de mobile, également déclinable en applique murale. Sa légèreté est à la fois réelle et perceptible : réelle par l’emploi d’un matériau synthétique non tissé en fibres de polyéthylène et perceptible par son esthétique épurée. Les leds, dont l’intensité est modulable, diffusent à travers la surface translucide de Plume.

La cloison textile Frondesco par Statue (Louise de Saint-Angel et Romain Guillet) proposen une réinterprétation du paravent et de la tenture murale. Formée d’une pièce de textile (coton tressé) dont une partie est accrochée au mur et la seconde fixée à une équerre en bois articulée, cette cloison mobile et dépliable permet de créer un angle de pièce et délimite un nouvel espace d’intimité : un espace dans l’espace.

Grégoire de Lafforest renouvelle l’usage de la cimaise avec Vola en développant un système de rangement évolutif et modulable qui permet d’accrocher étagères, panneaux de liège, miroirs, coffres, patères… au gré des envies et des besoins, sans emprise au sol et sans abîmer les murs avec des fixations.

Le projet partenarial Gold of Bengal et le tabouret Toul par Joran Briand
Le programme de recherche sur les biocomposites « Gold of Bengal » initié par Corentin de Chatelperron  vise à développer au Bangladesh l’utilisation d’un nouvel éco-matériau composite à base de fibre de jute, aux caractéristiques mécaniques excellentes et qui peut remplacer la fibre de verre dans de nombreuses applications. Moins coûteuse, plus écologique, sa production nécessite moins d’énergie. Il est dégradable et les résidus de résine peuvent être brûlés pour fournir de l’énergie.

Le tabouret Toul du designer Joran Briand est la première pièce développée dans le cadre du programme« Gold of Bengal ». Compact, ce tabouret fait référence à la bitte d’amarrage. La toile en fibres de jute tissées est placée dans un moule puis infusée de résine polyester : un tabouret de 4 kilos empilable, composé de 40% de fibre et de 60% de résine, résistant aux tests de flexion, est ainsi formé.

Talent étranger invité : Shoji Katsume (Studio Niji)

Shoji Katsume est diplômé de la Tokyo University of the Arts, BA & Masters, Département des Métiers. .Lauréat en 2009 de la JPDA Silver Award for Japanese Packaging Design, Cosmetics, il a fondé Studio Niji en 2012.
Est exposée au VIA la suspension lumineuse Lactea , démonstration probante de l’utilisation de la technologie de matériaux électroluminescents non-organiques. Lactea est constituée de bandes de EL Light découpées en spirale qui, une fois assemblées et déployées, donne son volume à ce luminaire d’une grande légèreté et consommateur de très peu d’énergie.

Clémentine Gaspard, février 2013

Galeries à voir sur le même sujet:

> VIA 3.0 - 2010

> Labels VIA 2008

> Aides à la création du VIA - 2006

01 Francois Brument-habitat-imprime 02 Francois Brument-habitat-imprime 03 Francois Brument-habitat-imprime 04 Francois Brument-habitat-imprime 05 Vincent Tordjman-wide 06 Bold-design-plume 07 Bold-design-plume 08 Louise Saint-Angel-Romain Guillet-frondesco 09 Louise Saint-Angel-Romain Guillet-frondesco 10 Gregoire Lafforest-vola 11 Gregoire Lafforest-vola 12 Joran Briand-toul 13 Joran Briand-toul 14 Shoji Katsume-lactea 15 Shoji Katsume-lactea



XitiMise en œuvre technique : Typo3 Oblady  -  Conception Internet par Pixel Interactive