pixelcreation.fr - amoureux de l'image

  • > Abonnez-vous à notre newsletter

Canson Art SChool Awards 2016

Des Awards en passe de devenir les Prix de référence pour les écoles d’art en Europe.

Année après année, les Canson Art School Awards renforcent leur légitimité. Pour la 6ème édition de  ces Prix des écoles d’art, la Fondation Canson a enregistré 725 candidatures en provenance de France, Belgique, Espagne et Portugal. Une progression de 35% qui souligne aussi l’européanisation de ces Canson Art School Awards, y compris au niveau des prix décernés : sur neuf prix (trois par catégorie Dessin, Technique Libre ou Photo), les Français (ou plus exactement les étudiants en France) en décrochent quatre. Plus un cinquième pour le Prix Façade. Allez, encore un effort pour inclure plus de pays et d’écoles en Europe, et ce sera parfait !

Premier prix en catégorie Dessin et Peinture sur papier, l’espagnol Victor Clemente Sanchez conjugue effet et insolence pour évoquer les thèmes de l’amour et de la douleur, de la passion... y compris la Passion du Christ. Une ligne claire digne de la BD franco-belge, mais aussi une mise en scène aboutie, jouant sur l’ambigüité alors que cet étudiant des Beaux-Arts de Madrid n’a que 18 an. Victor Clemente Sanchez a l’avenir devant lui.

En « Technique libre », nouvelle catégorie intermédiaire entre dessin et photographie, la lauréate Amélie Scotta, originaire de Nantes mais étudiante à La Cambre (Belgique), s’exprime « en négatif » par rapport au dessin : elle gratte le papier choisi, de préférence noir, pour en faire émerger des scènes minimalistes de notre société urbaine surpeuplée: métro ou immeubles d’habitation. Un travail tendre et méditatif.

La photo documentaire n’exclut pas la plastique : Jef Van den Bossche de la Haute Ecole Karel de Grote à Anvers en témoigne en récoltant le Premier Prix Photo de ces Canson Art School Awards 2016 avec un reportage photo sur un sujet inattendu : une entreprise de pompes funèbres. Là aussi, un regard froid et esthétique, mais tout en nuances, sur les coulisses de la Mort.

Pour décrocher le Prix Façade avec leur œuvre monumentale Legumen, le collectif de 5 étudiants de l’Ecole Estienne a plutôt joué sur le burlesque et l’absurde. Une demi-douzaine de légumes à face humaine décorent la façade du 59Rivoli à Paris, histoire de susciter le regard de la foule des passants et les inciter à se rebeller contre la « terrible pollution visuelle dont nous sommes tous victimes ».

Participez donc à la lutte antipollution en rendant visite à ces Canson Art School Awards au 59Rivoli à Paris, jusqu’au 10 avril 2016 !

Clémentine Gaspard, mars 2016

Galerie à voir sur le même sujet:

> Canson Art School Awards 2015

> Prix Canson 2014

> Prix Canson 2011

Alexandra Laffitte Ombrage Alfonso Riera H1 Amelie Scotta Chateau D eau Arisa Hatomi La foule Benjamin Monteil Batiments Bruno Faustino Untitled Cecilia Galera epiderme Daniel Bernard La vague David Corini Fiesta Dayoung Jeong vision modifiee Elise Mumber Broken Belen Jeff Van Den Bossche Jennifer Lescouet Signe monde Jorge Lopez Munoz Laia Gonzalez Skull Legumen-facade Ecole-Estienne-ESAIG Mauro Lopez Facebook Mexia Dubach Emotional landscapes Mykola Tolmachev La jeunesse Pol Ballonga Observador Rujia Wang Self Portrait Valentine Cuny-Le Callet Gueule griffee Victor Clemente Sanchez Josep
XitiMise en œuvre technique : Typo3 Oblady  -  Conception Internet par Pixel Interactive