pixelcreation.fr - amoureux de l'image

  • > Abonnez-vous à notre newsletter

James Dyson AWards 2015

James Dyson promeut le design utile dans les écoles de design.

James Dyson, vous connaissez certainement : aspirateurs, et maintenant sèche-mains et humidificateurs. Son génie du design revisite depuis 30 ans avec succès notre quotidien, transformant de banals appareils ménagers en objets de standing, un peu comme Apple pour nos appareils électroniques.

Se souvenant de ses débuts difficiles, James Dyson a aussi établi une fondation et un concours, les James Dyson Awards, pour encourager les nouveaux talents du design, étudiants et jeunes diplômés des écoles de design à travers le monde. Dans 20 pays cette année, un jury examine les projets, sélectionne des finalistes (5 en France cette année) et nomme un award/grand prix national.  Ensuite, un jury composé d’ingénieurs de Dyson sélectionne parmi les finalistes les 20 meilleurs projets  admis à concourir au plan international, pour lequel ils doivent reformuler un « pitch ». Et c’est James Dyson lui-même qui fait son choix final, retenant ce 10 novembre 2015 trois finalistes dont un International Award.

Le brief pour ces James Dyson Awards est simple : le produit doit résoudre un problème réel, être commercialement viable et conçu dans un esprit de développement durable.

 Lauréat international : quatre étudiants en ingénierie de l’Université de Waterloo au Canada avec Voltera V-One, une imprimante de la taille d’un ordinateur portable qui permet d’imprimer un prototype de circuit imprimé en quelques minutes. Voltera V-One utilise le même principe de prototypage rapide sur lequel s’appuie l’impression 3D : des encres conductrices et isolantes pour créer une carte à circuit imprimé à deux couches. Elle permet également de distribuer de la pâte à souder, ce qui permet d’ajouter des composants à la carte.

Lauréat français : le duo Chloé Louisin et Nadine Nielsen de Strate - Ecole de Design avec Wat’Bag, une solution hygiénique de transport d’eau potable pour les habitants de pays en voie de développement. Choisi parmi 58 dossiers en compétition Wat’Bag veut remplacer les jerrycans à l’hygiène douteuse par une double poche similaire au « Bag-in-Box » utilisé pour le vin. Le premier récipient conserve les propriétés du liquide et est antiseptique, alors que l’autre est rigide et adaptée au transport. Ils sont donc complémentaires. Wat’bag est divisé en trois parties : la partie rigide, la poche plastique et le bouchon. En finale avec Strate, d’autres grandes écoles de design et aussi le lycée Corbusier à Strasbourg. Un choix qui ravira non seulement notre éditeur, Alsacien chauvin, mais surtout tous ceux qui verront avec plaisir le design s’élargir au-delà des grandes écoles ! Et ces 5 concepts français sont visibles à l'espace Dyson Demo rue La Boétie à Paris jusqu'au 4 décembre 2015.

Clémentine Gaspard, novembre 2015

Lauréat et finalistes des James Dyson Awards 2015 internationaux et français:
01 Universite-Waterloo Volterra V-One 02 Cathal Redmond University Limerick  Express Dive 03 Sz-Chwu John Hwang University Chung Hua Green Fairy 04 Chloe Louisin Nadine Nielsen Strate Ecole de Design Watbag 05 Antoine Pateau � ENSCI Les Ateliers The Muscle the gear and the carrot 06 Xavier Garcia � Universite-Technologie-Compiegne Weeprint 07 Jeremy Godel Taina Campos� Lycee Corbusier Strasbourg Rflow 08 Aurelie Rolland � ENSAD L aventurier
XitiMise en œuvre technique : Typo3 Oblady  -  Conception Internet par Pixel Interactive