pixelcreation.fr - amoureux de l'image

  • > Abonnez-vous à notre newsletter

B&P Typefoundry

Portrait d'un fameux duo typographique suisse

Fin mai 2008, le grand hebdomadaire suisse L'Hebdo était en pleine refonte, sous la férule du studio Rampazzo & Associés. C'est dans ce cadre que le duo (typo)graphique helvète B&P Typefoundry lui a créé une police de caractère complète, tout simplement baptisée L'Hebdo. Un événement rarissime dans le monde de la presse. Un événement qui valait bien une interview, un portrait et toutes les explications !

Vous êtes sur la page 1 > portrait de B&P Typefoundry
Page 2 > l'Hebdo : naissance d'une police de caractères
Page 3 > Sang Bleu, le magazine artistique du tatouage
Page 4 > Romain BP, caractère royal
Page 5 > Esquire, gentlemen font
Page 6 > Celsian : une typo déconstructiviste

Pixelcreation. fr : Chers B&P Typefoundry, qui êtes-vous, d'où vous venez, comment vous vous êtes associés ?
B&P Typefoundry : Ian Party est né à Lausanne (Suisse) en 1977. C'est là qu'il vit et travaille. Après avoir étudié à l'ECAL (Ecole Cantonale d'Art de Lausanne), il a poursuivi par un master de typographie à la Royal Academy of Arts (KABK) de La Hague (Pays-Bas). Enseignant la typographie à l'ECAL, il est le concepteur des polices Romain BP, Esquire, Celsian, Sang Bleu Display et Hebdo Family.
Maximue Buechi est lui aussi né à Lausanne, en 1978. Il vit entre Lausanne et Londres, travaillant comme directeur artistique, graphiste et typographe. Après ses études à l'ECAL, Maxime a déménagé à Zurich puis à Paris et Londres pour travailler auprès d'agences de communication prestigieuses telles que NORM (Zurich), Work In Progress (Paris) et North Design (Londres) mais également pour des magazines et éditeurs prestigieux à l'image de Self Service, Arena Homme Plus, Felix, JRP/Ringier. Il enseigne le design graphique à l'ECAL.
Maxime est également le créateur et rédacteur en chef du magazine Sang Bleu. (voir page 3 de ce dossier).
Nous nous sommes rencontré en 1996, nous avons commencé nos premières collaborations l’ECAL en 2002. Nous avons crée le studio Typesmith (création de polices de caractère) à l’ECAL devenu B&P Typefoundry en 2005 (Buechi et Party Typefoundry).

"Nous avons une vision commune du graphisme et de la typographie"

Pourquoi travailler ensemble ?
Nous avons une vision commune du graphisme et de la typographie. Nous sommes complémentaires. Maxime en tant que graphiste et directeur artistique et Ian en tant que créateur de police de caractère. Une vision de l’utilisation générale d’un caractère et une vision du caractère dans ses détails, dans son dessin. Macro et micro graphisme… Lorsque nous créons un caractère, Maxime apporte une opinion d’utilisateur de police de caractère, Ian de dessinateur de caractère. Un bon moyen d’innover formellement tout en restant proche du graphisme que l’on aime.

Quels sont vos projets les plus marquants ?
Le travail pour L’Hebdo sans doute. Très rarement un magazine ou un journal a commandé une famille de fonts complète pour son redesign. Ce fut pour nous un vrai challenge compte tenu de la quantité de "styles" (text version, sans serif, egyptian, etc.) et des délais très courts… Trois mois et demi ! Tous les dessins ont été effectués par une personne : Ian - assisté par Yassin Baggar -(Maxime s’occupant d’autres projets) sous la direction artistique commune de Ian et Maxime. Un bon moyen pour nous de prouver notre capacité à répondre à ce genre de projet ainsi qu’une collaboration très enrichissante avec Rampazzo. Et bien évidemment nous sommes très contents du résultat.

L’autre projet le plus marquant est sans doute le magazine crée et dirigé par Maxime, Sang Bleu. D’une part car il a permis à Maxime un contrôle total sur tout, du choix du contenu (et des contributeurs), à la façon de le présenter et de le mettre en page. Dans le cadre de ce projet on a pu développer les polices de caractère qui correspondaient exactement à la vision du graphisme que l’on avait - et nous continuons à en développer de nouvelles à chaque parution.

"Frutiger, Lubalin, Unger, Weingart, Müller-Brockmann..."

Quels sont vos "maîtres" ?
Nombre de grands dessinateurs de caractères nous influencent comme Adrian Frutiger, Herb Lubalin, Matthew Carter, Gerard Unger.. Mais aussi la scène graphique - principalement les modernes comme Weingart, Mueller-Brockmann ou des graphistes contemporains comme Ludovic Balland, Jop van Bennekom...

Quelle est votre actualité ?
Nous préparons la sortie du caractère Esquire,  deux nouveaux caractères pour Sang Bleu et bien évidemment Maxime prépare la sortie de Sang Bleu III ainsi qu’un numéro spécial en collaboration avec le Palais de Tokyo et Emmanuelle Antille (sortie le jeudi 26 juin) ainsi que Ian un caractère éponyme, le "B&P" (sortie en 2010-11).

(suite de l'interview, page 2)

page suivante >

L'Hebdo L'Hebdo L'Hebdo L'Hebdo L'Hebdo L'Hebdo L'Hebdo L'Hebdo L'Hebdo L'Hebdo L'Hebdo L'Hebdo L'Hebdo L'Hebdo L'Hebdo L'Hebdo L'Hebdo L'Hebdo L'Hebdo L'Hebdo L'Hebdo L'Hebdo L'Hebdo L'Hebdo L'Hebdo



XitiMise en œuvre technique : Typo3 Oblady  -  Conception Internet par Pixel Interactive