Warning: rename(,Thumbs_.) [function.rename]: No such file or directory in /var/www/typo3conf/ext/patch_resize/class.ux_tslib_content.php on line 164
Change is good : les graphistes José Albergaria et Rik Bas Backer, images de travaux: Change is Good

pixelcreation.fr - amoureux de l'image

  • > Abonnez-vous à notre newsletter

Change is Good

Les étoiles pluri-nationales du graphisme hexagonal

Change is Good, duo composé de José Albergaria et Rik Bas Backer nous a ouvert ses portes ! Plus qu’un voyage, une aventure ! Le premier est Portuguais, le second Hollandais. L’interview se fait en Français. Eux communiquent en Anglais.

Je suis reparti avec un bout de Scotch sous la semelle…
Un bout de Scotch rouge… Comme tombé de l’une des nombreuses cartes postales offertes par Rik, des photos de petites annonces réalisées au Scotch, un adhésif qui est – à tort – leur marque de fabrique la plus visible. La vitre qui sépare le bureau, pleine de photos scotchées, de papiers déchirés, de dessins, de papiers de boucher… montre bien le contraire. La matière et l’inspiration sont multiples. Tout comme la vitrine de la rue, qui offre aux regards de vieux exemplaires d’Emmanuelle ou des vinyls de funk. On y trouve aussi quelques bouteilles de bières. Je découvrirai plus tard qu’il s’agit, pour ce dernier exemple, d’une de leurs créations pour les bières Vedett… dont les bouteilles représentent 216 portraits différents de consommateurs, comptables et autres acteurs de la société.

La lettre, le signe, la couleur, le papier sont leurs outils, sans oublier les livres, omniprésents, en vrac. Pour découvrir le duo, il faut déplacer les piles, feuilleter les chapitres, trouver les ouvrages auxquels ils font référence en évoquant l’histoire du projet. Leur mode de travail est très libre, leurs discussions et leurs points de vues, passionnés. J’abandonne l’idée d’identifier leurs travaux en me référant à leur nationalité. Impossible. D’ailleurs eux-mêmes ne se posent pas la question, l’amitié et une véritable complicité musicale les unissent. Tout se confond. Ils ne revendiquent aucun style, aucune école, bien au contraire ! Rik ose même affirmer "Je n’aime pas le style graphique hollandais" et évoque un "style optique optimiste".

La rencontre du duo remonte à 1999. Rik partageait des locaux rue Montmartre et travaillait déjà pour la Villa Arson, qui reste un de leurs clients. Change is Good est né en 2003 "pour signer des travaux en commun". Nouveaux locaux et changement d’arrondissement. Pour une sombre histoire de météo et de terrain de jeu (La Bourse) perdu…l’un d’eux éructe un "change is bad"…
Cette nouvelle aventure à deux leur offrira pourtant une belle percée dans la petite vie graphique parisienne. Chacun de leur projet est différent, avec toujours en eux l’envie de recommencer. Deux des travaux qui les ont propulsés sous les feux des médias - l’affiche du Festival de Chaumont et le guide du Fooding de Libération – témoignent d'une envie de "lâcher l’ordi et retravailler à échelle réelle avec une immense liberté". Si le Scotch les a révélé, il est loin d’être leur seul outil d’expression. Toutes les techniques y passent. Je découvre une pile de feuilles… pose une question et le duo improvise une performance en jetant dans un ordre imprécis une série de lettres peintes sur des feuilles de papier. Je découvrirai plus tard qu’il s’agit de leurs recherches pour l’affiche de la Fête de la Musique qui leur revient cette année !

Leurs clients sont très variés : beaucoup d’éditeurs (Images Modernes) et d’institutions culturelles, dont la Villa Arson, l’Institut Néerlandais (depuis que José a signé le site en 1999), le Centre Pompidou, le Palais de Tokyo, le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, Le Jeu de Paume, la marque-label APC, l’AFAA, la DAP ou encore pêle-mêle, la revue Flirt par l’atelier graphique Barbara Says né en 1994 alors que José était encore étudiant aux Beaux-arts de Lisbonne, le magazine Currency
"Si tu n’aimes pas ce que tu fais, tu ne le fais pas bien". Alors, ils s’amusent, se remettent en question, privilégient la spontanéité, une dose de provocation, passant d’un client à l’autre avec les mêmes outils, mais pas la même approche ni la même histoire à raconter. Ces derniers semblent satisfaits : Libération leur confie le deuxième Fooding, cette fois centré sur la France, en kiosque le 18 mai. Ils mêlent les disciplines, jouent avec cette explosion de couleurs qu’ils travaillent au sous-sol. J’y découvre les bouteilles de Trichlo, des pinceaux, des dizaines de tubes d’affiches, des centaines d’autres ouvrages et, au milieu de ce bazar, une batterie et même des crosses de hockey ! Imprévisibles…

Parmi les ouvrages que me tend José, je découvre de fabuleux petits livres en deux couleurs : une maquette simple, un papier choisi avec attention. Je regrette de ne pas lire le Portuguais. Je tente de prendre quelques photos et conserver des traces de ce parcours intense, tant visuel qu’auditif, voire même physique ! Ils aiment brouiller les pistes, semblent me forcer à ne garder que des souvenirs.

Nous remontons en plein jour. Assis devant la boutique au soleil, ils me parlent de leur site, signé par une jeune stagiaire de Lisbonne, Julia Vieira, conçu "sans avoir un aspect commercial". Brut, direct, il retrace leurs projets à travers un schéma dessiné au crayon qui rassemble leurs "favoris"… comme on choisirait naïvement un "meilleur copain". Ils me parlent encore de rencontres, de cette particularité hexagonale qui semble autoriser autant de liberté, de leurs vies en France, des clients qui ne se préoccupent pas des nationalités. Après différentes mises en scène au sein des pièces, des échanges, des découvertes, sur le perron de leur boutique, au soleil, les deux complices de Change is Good livrent une belle leçon d’humanisme. So good !

Guillaume Frauly - 05/2006
Images Modernes Images Modernes Direction artistique du Magazine Palais de Tokyo Centre Pompidou Centre Pompidou Editions de la Villa Arson Identité visuelle de la Villa Arson Nice Programmes de l'Institut néerlandais change is good Centre Pompidou Sac pour le Jeu de Paume Journal de la Villa Arson Nice Deux petits livres portugais appréciés de José Albergaria Page d'accueil Typographie Change is Good Typographie Favorite Hell Recherche typographique Portrait Thumbs



XitiMise en œuvre technique : Typo3 Oblady  -  Conception Internet par Pixel Interactive