pixelcreation.fr - amoureux de l'image

  • > Abonnez-vous à notre newsletter

Club des DA-palmares 2014 PRINT et WEB

Un palmarès en deux parties:

> Club des DA: Palmarès 2014 PRINT & WEB    > Club des DA: Palmarès 2014 FILMS

Le best-of de la création française publicitaire en 2013 par les DA eux-mêmes.

Floraison de prix cette année : pas moins de 95 (contre 52 l’année dernière) parmi 1700 travaux inscrits et 300 shortlistés. And the big winner is… DDB Paris! Meilleur DC (Alexandre Hervé), meilleur DA (Emmanuel Courteau), l’agence consolide son palmarès après des Epica Awards en fin 2013 où elle avait déjà fini 2ème agence au plan international

Les prix en PRINT (presse, affichage)
Commençons par DDB justement qui décroche deux prix (affichage et presse magazine) pour deux campagnes différentes pour son client Hasbro (jeux Trivial Pursuit et Mastermind). BETC ainsi que les Jean-Baptiste Levée et Gilles Poplin sont récompensés en typographie avec des prix pour leurs créations respectivement pour Sephora, Vanity Fair et l’Orchestre de Paris. Gille Poplin et Sylvia Tournerie  sont également distingués en typographie animée chacun pour son travail sur les habillages télé d’Arte.

Loran Stosskopf est lui primé pour son travail de direction  artistique du magazine Télérama.

Et on retrouve quelques classiques dans la liste comme la campagne Evian/BETC qui décline le face à face adultes/bébés sur les murs du métro (prix en affichage) et les affiches "Never hide" de Ray-Ban dont les précédentes avaient été primées aux Epica Awards 2012.

Et en Web/Direct ?
Qui a dit que les assureurs n’étaient pas innovateurs ? Le groupe Aviva vous prouve le contraire en « Earned Media » pour ses assurances Eurofil. Les cambriolages augmentant pendant les vacances d’été, leur agence CLM BBDO a imaginé identifier sur les réseaux sociaux les post de vacanciers pour leur envoyer des messages ironiques soi-disant de cambrioleurs profitant de leur absence. Un clic révélait la supercherie et emmenait l’internaute vers une page de l’assureur… Idem avec des fausses annonces sur Leboncoin.fr où un clic sur la photo du produit le révélait détruit ou vandalisé, et recommandait une assurance pour y pallier.

Plus ludique, DDB a imaginé pour Mini un dispositif « Mini-Wisdom », site, applis et affiches pour raconter des histoires en style animé autour de la marque. Et Ubisoft se distingue utilement autour de son jeu Watchdogs (où vous surveillez la ville façon NSA…) avec l’initiative We are data : mise en ligne sur le site des données publiques de Londres et Paris. Une mine d’infos formidablement mise en scène !

Le plus émouvant et le plus primé (6 prix!) : le mur Facebook fictif de Louis Vivien, un « poilu » mort en octobre 1914, imaginé par DDB pour le musée de la Grande Guerre à Meaux .

Ces quelques exemples de créativité pour vous mettre l’eau à la bouche, le reste en galerie ci-contre ou directement sur le site du club des DA pour les films d’explication sur le « Brand content ».

Paul Schmitt, mars 2014

Barbershop Tyrsa Cite Archi Havas 01 Cite Archi Havas 02 Deezer Being Dyptique R Pure studio Evian BETC Hasbro DDB 01 Hasbro DDB 02 Hasbro DDB 03 La Melano La mouche et la cloche 01 La Melano La mouche et la cloche 02 Louis Vuitton Ogilvy 02 Louis Vuitton Ogilvy 03 Louis Vuitton Ogilvy McDonalds TBWA 01 McDonalds TBWA 02 Milka Buzzman Musee Grande Guerre DDB Orchestre de Paris Patrick Pleutin Plan France CLM Ray-Ban Marcel Sephora BETC Sephora BETC charte Soon magazine Wanda productions 01 Soon magazine Wanda productions 02 Sooruz Publicis Telerama Loran Stosskopf Vanity Fair Jean-Baptiste Levee 01 Vanity Fair Jean-Baptiste Levee 02



XitiMise en œuvre technique : Typo3 Oblady  -  Conception Internet par Pixel Interactive