pixelcreation.fr - amoureux de l'image

  • > Abonnez-vous à notre newsletter

Lucien De Roeck

L'étoile disparue du graphisme belge

Graphiste et affichiste belge, Lucien De Roeck est décédé il y a six ans. Célèbre pour l'étoile du Nord qu'il imagina pour l'Expo Universelle de Bruxelles en 1958, une exposition lui rend hommage à l'Espace Architecture La Cambre.

"L’étoile de l’exposition 58 a occupé toute ma vie, elle m’a apporté une certaine chance". Voilà ce que disait le graphiste, affiche et typographe belge Lucien De Roeck, démontrant sa simplicité et son humilité. Né en 1915 et disparu en 2002, l'homme s'est d'ailleurs peu soucié de travailler à sa notoriété. Discret il était, discret il resta. Mais six ans après son décès, le Fonds Lucien De Roeck a souhaité lui rendre hommage au travers d'une exposition.

Exposée à l'Espace Architecture de la Cambre, sur la célèbre Place Flagey d'Ixelles, l'oeuvre de Lucien De Roeck sort de l'ombre. Dans cette école où il enseigna, l'affichiste revit au travers de ses oeuvres : dessins, affiches, polices de caractère...

Lucien De Roeck a été formé à la Cambre, époque Henry van de Velde. Une ère qui valorisait la forme pure, organique, dépouillée d'ornementation. Un esprit en phase avec la créativité de De Roeck qui disait "Dans mes dessins, on voit ce qu'il faut voir". Ses portraits et ses bateaux participent à cette économie de moyen, illustrent la sincérité du trait saisi sur le vif qui donne vie et poésie à ses sujets.

L’exposition nous invite à entrer dans "l’étoile" pour découvrir les multiples facettes des recherches et expérimentations d’un homme engagé. Un rendez-vous en images, bien sur, mais aussi sonore grâce au film réalisé par Belgavox à partir des archives familiales. Dix neuf minutes pour évoquer avec Lucien De Roeck la génese de la célèbre étoile à cinq branches symbole des 5 continents mais aussi la fresque qu’il réalisa pour le Cirque Royal, son attachement au théâtre, à la ville d’Anvers. Sans oublier les débuts de la Cambre qui à l’époque était révolutionnaire.

Auteur de la scénographie de l’exposition, Luc Vincent a mis également son talent de designer au service de "l’étoile 58". Icône d'un temps de progrès qui n'existe plus, l’Etoile de De Roeck se rappelle à notre bon souvenir sous la forme d’une gamme de luminaires et d’une assise qui servent le dynamisme du geste graphique originel. Un service à café expresso et trois vases édités par Royal Boch sont également mis en vente à l’exposition.

Jusqu'au 25 janvier 2008.
Espace Architecture La Cambre, 19 bis place Flagey, Bruxelles (Belgique).
Ouvert tous les jours, sauf le lundi, de 11h à 18h.
Lucien De Roecke à La Cambre Lucien De Roecke à La Cambre Lucien De Roecke à La Cambre Lucien De Roecke à La Cambre Lucien De Roecke à La Cambre Lucien De Roecke à La Cambre Lucien De Roecke à La Cambre Lucien De Roecke à La Cambre Lucien De Roecke à La Cambre Lucien De Roecke à La Cambre Lucien De Roecke à La Cambre Lucien De Roecke à La Cambre Lucien De Roecke à La Cambre Lucien De Roecke à La Cambre Lucien De Roecke à La Cambre Lucien De Roecke à La Cambre Lucien De Roecke à La Cambre Lucien De Roecke à La Cambre Lucien De Roecke à La Cambre Lucien De Roecke à La Cambre



XitiMise en œuvre technique : Typo3 Oblady  -  Conception Internet par Pixel Interactive