pixelcreation.fr - amoureux de l'image

  • > Abonnez-vous à notre newsletter

Métiers graphiques et rémunération en 2006 page 6

TABLEAU DES REMUNERATIONS

| Un métier, des métiers | Clients, tarifs et statuts | Evolutions et quête de sens |
François Caspar : interview|Marsha Emanuel : la vigie du graphisme|Tableau des rémunération|Adresses utiles |
Profession Rémunération mensuelle moyenne brute
Graphiste freelance 1994 €
Graphiste salarié 1848 €
Webdesigner freelance 2432 €
Webdesigner salarié 2078 €
Directeur artistique freelance 2586 €
Directeur artistique salarié 2638 €
Maquettiste freelance 1938 €
Maquettiste salarié 1728 €
Illustrateur freelance 4572 €
Infographiste/Animateur 3D freelance 5145 €
Infographiste/Animateur 3D salarié 1705 €
Designer produit salarié 1985 €
Enseignant salarié 1524 €

ANALYSE

Vous avez été plus de 600 à répondre à notre grande enquête sur la rémunération des métiers de l'image ! Merci infiniment pour votre enthousiasme. De ce grand nombre de réponses, émergent quelques lignes directrices et instructives. Ainsi, oh surprise, ce sont surtout de jeunes professionnels qui ont répondu, affichant en moyenne entre 3 et 4 ans d'expérience. Et, dans un étonnant mouvement, ces jeunes freelances et salariés, quelle que soit la profession étudiée, affichent des revenus de niveau égal. De nombreux directeurs artistiques freelances ont répondu à ce questionnaire. Mais difficile de faire le tri entre DA collaborateurs d'agences de publicité ou de communication et graphistes polyvalents qui se qualifient de DA. Sont en tout cas représentés les secteurs du packaging, de l'événementiel, de l'habillage télé et de l'édition. Du côté des salariés, ce sont tout de même les agences de pub et de communication qui tiennent le haut du pavé. En ce qui concerne les illustrateurs, le chiffre astronomique de 4572 € brut mensuels doit être expliqué. Peu nombreux sont les illustrateurs à ne pratiquer que l'illustration. C'est un métier noble et magnifique qui, malheureusement, a tendance à mal nourrir ceux qui s'y adonnent. C'est pourquoi la plupart de ceux qui se revendiquent illustrateurs sont également graphistes, animateurs 3D ou directeurs artistiques. Et affichent des salaires ad hoc. Enfin, sachez que parmi les créatifs salariés (notamment les DA et les graphistes) la proportion public/privé se situe aux alentours de 20% et 80 %.

<< précédent  suivant >>