pixelcreation.fr - amoureux de l'image

  • > Abonnez-vous à notre newsletter

Ruedi Baur pour les Nations Unies

Une nouvelle signalétique

En 2008, Integral Ruedi Baur associé au fabricant Boscher remportait un sacré marché : la refonte de la signalétique du Palais des Nations de l'Office des Nations Unies de Genève, en Suisse. Une mission passionnante et complexe dans un lieu "mille-feuilles" où styles, époques et bâtiments ne jouent pas toujours la carte de l’harmonie.

La compétition

C’est associé au fabricant de signalétique Boscher que l’équipe d’Integral Ruedi Baur a remporté une prestigieuse compétition : remettre à plat toute la signalétique du Palais des Nations de l'Office des Nations Unies de Genève. Un an pour repenser et recréer toutes les informations directionnelles de ce lieu polymorphe et hautement symbolique, accueillant salariés quotidiens et conférenciers venus du bout du monde. Les équipes de Ruedi Baur, menées par Chantal Grossen et Stéphanie Brabant, ont choisi de replacer l’humain au centre de ces vastes couloirs très administratifs.

Le lieu

Véritable "ville dans la ville", agrégat de bâtiments construits dès les années 1930, le Palais des Nations Unies de Genève s’étire sur 1 kilomètre long. Au fil de sa longue existence, ce lieu hautement international, accueillant travailleurs du quotidien et congressistes exceptionnels a bénéficié des talents de signaléticiens aux approches très différentes. "Nous avons découvert de véritables strates de signalétique", explique Ruedi Baur, accompagné de Chantal Grossen et Stéphanie Brabant.
Autre contrainte : les salariés de l’ONU manquent terriblement de place. Et pour installer plus de bureaux, des circulations entières ont été condamnées - ce qui ne simplifie pas l’orientation dans les bâtiments. Et si l’on ajoute à cela un terrain en pente qui place l’entrée principale au deuxième étage, on comprend que les visiteurs puissent être totalement désorientés !

Les contraintes

Le Palais des Nations accueille un double public. A la fois campus de bureaux "normal" avec ses salariés du quotidien, il se transforme régulièrement en centre de conférences et doit offrir le même niveau de services qu’un palais des congrès. éSans gêner ceux qui travaillent sur place à l’année, il nous fallait mettre en relief ces lieux de conférence où les congressistes doivent accéder quasi seuls", explique Ruedi Baur.

"Ce projet, c’est vraiment de l’ingénierie signalétique" prévient d’emblée Ruedi Baur. De l’ingénierie signalétique ? "Le client souhaitait un système qui lui soit spécifique. Nous devions également conserver les plaques des portes, les inscriptions déjà présentes. Alors nous avons travaillé à réduire le nombre d’informations, à repenser les nominations." Comme un mécano, en somme... 

La réponse d’Integral Ruedi Baur

Les équipes d’Integral Ruedi Baur ont donc remis à plat tout le système de nomination. "Les maîtres-mots, complète Chantal Grossen, ont été soustraction et rationalisation, nous avons limité au maximum le nombre d’informations sur la signalétique."

Pas simple d’expliquer une signalétique.
Un petit exemple.
Auparavant une porte était baptisée du simple chiffre "11". Nulle mention n’était faite du bâtiment dans lequel elle se trouvait. Mais l’espace de l'Office des Nations Unies compte une dizaine de bâtiments et pavillons. Comment le visiteur occasionnel attendu porte 11 pouvait-il deviner vers lequel de ces bâtiments se tourner ? 
"Désormais nous avons baptisé chaque bâtiment d’une lettre. Les noms de portes, eux, sont restés inchangés. Notre fameux visiteur sait maintenant que la porte 11 est dans le bâtiment A, puisque la porte s’appelle désormais A11. Et nous avons fait pareil pour les étages : étage A3, puis bureau A301… comme dans les hôtels, en somme", explique Ruedi Baur. 
"Les modifications ont été faites en douceur, complète Stéphanie Brabant. Par exemple, nous n’avons pas modifié les numéros des bureaux parce que les incidences sont énormes, tout est lié et porte le même numéro, comme la prise de téléphone ou d’ordinateur, par exemple."

Ambiances chromatiques

Pour marquer l'identité de chaque bâtiment, Integral Ruedi Baur a opté pour différentes ambiances chromatiques. Il y a désormais un bâtiment vert, un bleu, un violet, etc.
Afin de faciliter la lecture des informations, Integral et Boscher ont imaginé des supports horizontaux dédiés à la signalétique directionnelle et des supports verticaux qui font office de répertoire. Une gamme de mobilier a donc été créée. Elle comprend un noyau, support d’une photographie, surmonté d’un capot, support de l’information. La typographie choisie pour cette signalétique est la Sansa. "Une police simple, solide, efficace, très lisible", résume Chantal Grossen.

Des photographies d’hommes et femmes du monde entier

Le noyau supportant le capot d’information imaginé par Integral Ruedi Baur est donc recouvert jusque ses surfaces latérales par une photographie. 
"Nous avons choisi de replacer l’humain au centre de ce lieu. Et puis dans cet espace si bureaucratique, cela rappelle aux employés la mission de l’ONU", analyse Ruedi Baur.
Les photographies choisies – très difficilement, c'est souvent le plus petit dénominateur commun qui a servi d'étalon – sont le fruit du travail de Laurent Malone, photographe qui travaille régulièrement avec le réseau Integral et entreprend un vaste travail de documentation du monde. Des collaborateurs du studio ont complété la mission.
Les photographies sélectionnées montrent des passants et font écho à l’ambiance chromatique propre à chaque bâtiment. Et dans chaque unité de lieu – un couloir par exemple – Integral a opté pour des clichés issus d’une même série.
"Les photographies ne devaient pas être décoratives. Elles se situent plus dans l’abstraction mais toujours avec une dimension humaine", complète Stéphanie Brabant.

Et l'extérieur ?

La compétition remportée par Integral Ruedi Baur ne portait que sur la signalétique intérieure. "Evidemment, nous sommes tout de même intervenus un peu sur l'extérieur, sur l'identification des portes. Nous avons notamment établi une hiérarchie entre les différentes entrées. Les plus importantes sont dotées d'une marquise", explique Stéphanie Brabant.

Les équipes d'Integral Ruedi Baur travaillent déjà à la signalétique extérieure des l'Office des Nations Unies. "Nous avons déjà réalisé un avant-projet chiffré", précise Chantal Grossen. L'ONU ayant lancé une grosse compétition pour la rénovation architecturale de son Palais des Nations genevois, la signalétique extérieure devrait être réalisée dans la foulée. Par Integral et Boscher, évidemment.

Autres projets

Ruedi Baur est très fier d'une de ses réalisations les plus récentes : une pergola en hommage aux déserteurs implantée à Cologne, en Allemagne. "C'est une façon de saluer ceux qui ont osé dire non, refuser les ordres". Ruedi Baur a remporté ce concours en mai 2009, la commande a été officiellement passée en juillet et la pergola inaugurée le 1er septembre. Projet express pour grande cause.

Ruedi Baur est également heureux de la sortie imminente (le 12 octobre) de son nouvel ouvrage "Anticiper, Distinguer, Inscrire, Orienter, Questionner, Traduire, Irriter". Ce livre rassemble, sous la forme d'un essai visuel et verbal, les projets réalisés entre 2002 et 2009. Ruedi Baur analyse succès et échecs, relations avec commanditaires, évolution de la discipline, travaux personnels et en équipe au sein des ateliers Intégral, collaboration avec architectes, artistes...

Enfin, après la Cité Internationale Universitaire, la Cinémathèque Française à Bercy, le Centre Pompidou et plus récemment l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris, l'atelier Intégral Ruedi Baur, a remporté, en juillet 2009, le concours pour la conception du système d'identification visuelle des Archives Nationales. Nous en reparlons, bien sûr !

Si vous aimez le travail de Ruedi Baur, découvrez son portfolio commenté : 100 images pour tout comprendre !

Léonor de Bailliencourt - Septembre 2009
Plus d'infos sur Ruedi Baur et son agence - http://www.integral.ruedi-baur.com/
Support de signalétique horizontal Support de signalétique vertical Détail de la signalétique Des empreintes du monde en toile de fond des supports signalétiques A l'intérieur du Palais des Nations A l'intérieur du Palais des Nations A l'intérieur du Palais des Nations A l'intérieur du Palais des Nations A l'intérieur du Palais des Nations A l'intérieur du Palais des Nations A l'intérieur du Palais des Nations A l'intérieur du Palais des Nations A l'intérieur du Palais des Nations A l'intérieur du Palais des Nations A l'intérieur du Palais des Nations A l'intérieur du Palais des Nations A l'intérieur du Palais des Nations A l'intérieur du Palais des Nations A l'intérieur du Palais des Nations A l'intérieur du Palais des Nations A l'intérieur du Palais des Nations A l'intérieur du Palais des Nations A l'intérieur du Palais des Nations Support de signalétique des entrées Support de signalisation d'une entrée Support de signalisation d'une entrée Support de signalisation d'une entrée Supports de signalétique en attente d'être montés 29-IRB-ONU Etude pour la signalétique du parc environnant Etude pour la signalétique du parc environnant Etude pour la signalétique du parc environnant Etude pour la signalétique du parc environnant Etude pour la signalétique du parc environnant Support de signalisation des entrées Etude pour la signalétique du parc environnant Etude pour la signalétique du parc environnant



XitiMise en œuvre technique : Typo3 Oblady  -  Conception Internet par Pixel Interactive