pixelcreation.fr - amoureux de l'image

  • > Abonnez-vous à notre newsletter

Sagmeister The Happy Show

La quête du bonheur selon Stefan Sagmeister.

Attention, un Sagmeister peut en cacher un autre. A peine terminée la tournée de son show Sagmeister Another Exhibit about Promotion and Sales Material, voici venir The Happy Show, une exposition très personnelle où il met en scène sa recherche personnelle du bonheur.

Les deux expositions sont à vrai dire très connectées, tant Stefan Sagmeister a fait de sa personnalité, de son être, son principal outil de travail et de recherche graphiques. Maniant candeur et exhibitionnisme (cf la carte pour annoncer son association avec Jessica Walsh, où tous deux apparaissent nus), Stefan Sagmeister explore de nouveaux territoires créatifs depuis vingt ans.  Sa conception du graphisme est telle qu’il puise dans ses expériences et sensations quotidiennes pour nourrir ses travaux professionnels En showman consommé, il sait aussi y mêler assez  d’humour et de modestie pour susciter l’empathie et l’adhésion plutôt que le rejet. Ici, vidéos, photos et  réflexions personnelles de Stefan Sagmeister sont omniprésentes. Et en deviennent un message universel, privilège de l’artiste comme le souligne Jérôme Delormas, directeur de la Gaîté Lyrique.

Aux origines de The Happy Show, il y a un projet de film. Débuté il y 4 ans, The Happy Film, toujours inachevé, suit les pérégrinations de Sagmeister en quête de son bonheur à travers trois méthodes : la méditation, les drogues et la thérapie cognitive. Des extraits de ce film, toujours en cours de tournage, sont projetés dans l’exposition. Ne manquez pas celui à la fin de l’exposition où Sagmeister explique combien le stage de méditation auquel il participe lui est inconfortable… Des infographies sur panneaux jaunes illustrent les résultats d’études statistiques sur le bonheur choisies par Sagmeister. Et partout, des clins d’œil sur les murs et coursives sous forme d’appels (« Ne me laissez pas seul !»).

Chercher, c’est déjà trouver, car le process est au moins aussi important que le résulat. C’est peut-être la principale leçon que nous communique Stefan Sagmeister à la Gaîté Lyrique à Paris jusqu’au 9 mars 2014.

Paul Schmitt, décembre 2013

Galerie à voir sur le même sujet:

> Sagmeister: Another Exhibit about Promotion and Sales Material

Galerie 1: le parcours de l'exposition Sagmeister The Happy Show

01 Sagmeister Happy Show 02 Sagmeister Happy Show 03 Sagmeister Happy Show 04 Sagmeister Happy Show 05 Sagmeister Happy Show 06 Sagmeister Happy Show 07 Sagmeister Happy Show 08 Sagmeister Happy Show 09 Sagmeister Happy Show 10 Sagmeister Happy Show 11 Sagmeister Happy Show 12 Sagmeister Happy Show 13 Sagmeister Happy Show 14 Sagmeister Happy Show 15 Sagmeister Happy Show 16 Sagmeister Happy Show 17 Sagmeister Happy Show 18 Sagmeister Happy Show 19 Sagmeister Happy Show 20 Sagmeister Happy Show 21 Sagmeister Happy Show 22 Sagmeister Happy Show 23 Sagmeister Happy Show 24 Sagmeister Happy Show 25 Sagmeister Happy Show 26 Sagmeister Happy Show 27 Sagmeister Happy Show

Galerie 2: gros plan sur les séries "Drugs are fun in the beginning..." et "Everything I do...":

30 Sagmeister Happy Show 31 Sagmeister Happy Show 32 Sagmeister Happy Show 33 Sagmeister Happy Show 34 Sagmeister Happy Show 35 Sagmeister Happy Show 36 Sagmeister Happy Show 37 Sagmeister Happy Show 38 Sagmeister Happy Show 39 Sagmeister Happy Show 40 Sagmeister Happy Show 41 Sagmeister Happy Show 42 Sagmeister Happy Show 43 Sagmeister Happy Show



XitiMise en œuvre technique : Typo3 Oblady  -  Conception Internet par Pixel Interactive