pixelcreation.fr - amoureux de l'image

  • > Abonnez-vous à notre newsletter

Scoop: histoire graphique de la presse

400 ans d’innovations de la presse quotidienne.

A l’heure où le journal papier s’efface peu à peu, voilà une exposition sous forme de rétrospective même si son organisateur s’en défend. Avec « Scoop : une histoire graphique de la presse », jusqu’au 31 janvier 2016, le musée de l’imprimerie et de la communication graphique de Lyon revient sur 400 ans de presse quotidienne, en en privilégiant les aspects graphiques plutôt que la production de contenus. 250 documents historiques issus d’une donation et complétés par des documents d’archives du journal Le Progrès de Lyon retracent l’évolution de la presse française depuis le XVIIème siècle.

Tirés sur les mêmes presses que les livres, les premières gazettes du XVIIème siècle ne tardent pas à s’affranchir. Formats plus grands, colonnages multiples, apparition de titres distinguent bientôt les journaux. Il faudra attendre la gravure, puis la similigravure, au XIXème siècle pour voir l’illustration prendre une place conséquente au côté du texte. Et l’invention des rotatives à la même époque fera du journal un véritable objet de grande consommation, produit en une nuit en centaines de milliers d’exemplaires. L’arrivée de nouveaux médias, la radio dès les années 20, magazines et surtout télévision dans les années 50-60, signe un lent déclin de la presse quotidienne. Les journaux sauront néanmoins se renouveler dans les années 80 : plus de visuels et des maquettes plus audacieuses grâce à la composition électronique et l’impression offset. Le Libération de Serge July, après sa période révolutionnaire, est en France le meilleur exemple de cette créativité retrouvée.

La presse doit-elle se résigner à son déclin actuel face à la déferlante Internet ? Les sites Internet  de la presse sont des succès d’audience, mais graphiquement le résultat est pauvre, avec des mises en page utilitaires, semblables les unes aux autres. La notion même de journal – cad un contenu informatif fini, périodique, sous une marque propre - est-elle encore de mise à l’ère de l’instantanéité, des moteurs et des réseaux sociaux ? Des tentatives intéressantes se font néanmoins jour, avec des applications enrichies là où les terminaux le supportent. Le principal quotidien de Montréal, la Presse, a ainsi lancé une application sur tablette, la Presse+, dont le succès est tel qu’ils ont annoncé l’arrêt de l’édition papier du journal au 31 décembre de cette année ! L’histoire de la presse continue de s’écrire…

Paul Schmitt, octobre 2015

Scoop-Histoire-graphique-de-la-presse 01 Scoop-Histoire-graphique-de-la-presse 02 Scoop-Histoire-graphique-de-la-presse 03 Scoop-Histoire-graphique-de-la-presse 04 Scoop-Histoire-graphique-de-la-presse 05 Scoop-Histoire-graphique-de-la-presse 06 Scoop-Histoire-graphique-de-la-presse 07 Scoop-Histoire-graphique-de-la-presse 08 Scoop-Histoire-graphique-de-la-presse 09 Scoop-Histoire-graphique-de-la-presse 10 Scoop-Histoire-graphique-de-la-presse 11 Scoop-Histoire-graphique-de-la-presse 12 Scoop-Histoire-graphique-de-la-presse 13 Scoop-Histoire-graphique-de-la-presse 14 Scoop-Histoire-graphique-de-la-presse 15 Scoop-Histoire-graphique-de-la-presse 16 Scoop-Histoire-graphique-de-la-presse 17 Scoop-Histoire-graphique-de-la-presse 18 Scoop-Histoire-graphique-de-la-presse 19 Scoop-Histoire-graphique-de-la-presse 20 Scoop-Histoire-graphique-de-la-presse 21 Scoop-Histoire-graphique-de-la-presse 22 Scoop-Histoire-graphique-de-la-presse 23 Scoop-Histoire-graphique-de-la-presse 24 Scoop-Histoire-graphique-de-la-presse 25



XitiMise en œuvre technique : Typo3 Oblady  -  Conception Internet par Pixel Interactive