pixelcreation.fr - amoureux de l'image

  • > Abonnez-vous à notre newsletter

Trump covers

Donald Trump fait la couverture de tous les journaux et news magazines.  Jusqu’à l’obsession ?

La couverture du news magazine allemand Spiegel de ce début février 2017 n’y va pas de main morte : l’illustration par l’artiste cubain-américain Edel Rodriguez montre un Trump ayant décapité la statue de la Liberté et tenant son sanglant trophée à la main. Une référence évidente à Daech que beaucoup trouvent outrée, même en Allemagne. Mais le Spiegel assume le symbole : « Nous défendons la démocratie. L’heure est-elle grave ? Oui. » a déclaré son rédacteur en chef Klaus Brinkbaeumer. Edel Rodriguez aussi, qui avait déjà commis plusieurs illustrations sur Trump pour le magazine Time en 2016.

Cette image de décapitation n’est pas neuve, elle avait déjà été utilisée par le quotidien régional NY Daily News en décembre 2015 quand le candidat Trump avait pour la première fois émis ses idées de construire un mur entre le Mexique et les Etats-Unis et de refuser « temporairement » l’entrée dans le pays aux Musulmans. La boucle est ainsi bouclée, en quelque sorte. Après l’hostilité directe à sa candidature en 2015, Donald Trump avait été début 2016 ridiculisé par les médias, carrément traité de clown par le NY Daily News pendant les primaires. A l’été 2016, ses saillies répétées ont fait croire que sa campagne était en difficulté, qu’elle « prenait l’eau » (The New Yorker) voire « fondait comme neige au soleil » (Time magazine). Avec le choc de l’élection, retour au personnage inquiétant (homme de l’année pour Time en décembre 2016), puis carrément dangereux depuis son entrée en fonction. Donald Trump fait la Une de tous les magazines en ce moment. Gageons que son ego surdimensionné y trouve son compte…

Dans la sélection de couvertures ci-contre, on distinguerait volontiers :

Les couvertures les plus virulentes : indéniablement celles mentionnées ci-dessus du Spiegel et du NY Daily News. Et celle du Spiegel est aussi la plus impactante.

La couverture la plus subtile
: Liberty’s flameout du New Yorker, la même idée de liberticide que le Spiegel avec une illustration plus « soft » de John W. Tomac.

La couverture la plus graphique
(et la plus prémonitoire) : Time en mars 2016 qui cerne la personnalité de Donald Trump et le voit aller jusqu’au bout

Les absents : les journaux et news magazines français, concentrés sur l’élection présidentielle …française. Et les journaux satiriques, Charlie comme l’américain Mad magazine, dont les couvertures consacrées à Trump nous ont semblé très pâles, insignifiantes en comparaison de celles des news magazines. Un comble !

Paul Schmitt, février 2017

Et en bonus, un dessin de Bill Bramhall, le dessinateur satirique du NY Daily News qui le premier a croqué Trump en décapiteur de la Liberté en décembre 2015. Fin janvier 2017, une semaine avant le "remake" de son idée par Edel Rodriguez et le Spiegel, Bill Bramhall a repris l'idée de liberticide dans un nouveau dessin:

Trump-covers Inrocks Feb17 Trump-covers New-Yorker 201608 Trump-covers New-Yorker 201610 Trump-covers New-Yorker 201702 Trump-covers NY-Daily News Dec15 Trump-covers NY-Daily News Feb16 Trump-covers Private-eye Oct16 Trump-covers Spiegel 2016-10 Trump-covers Spiegel 2017-02 Trump-covers The-Economist Feb17 Trump-covers Time 2016-03 Trump-covers Time 2016-10 Trump-covers Time 2016-12



XitiMise en œuvre technique : Typo3 Oblady  -  Conception Internet par Pixel Interactive