pixelcreation.fr - amoureux de l'image

  • > Abonnez-vous à notre newsletter

Wim Crouwel: a graphic odyssey

Rigueur de style  et modernisme typographique sont les marques de fabrique de Wim Crouwel, inventeur du New Alphabet.

C’est décidément l’année du design graphique hollandais à travers toute l’Europe. Après Gerd Arntz en Hollande et Bob Noorda à Milan, c’est au tour de Wim Crouwel d’être honoré au Design Museum de Londres. Considéré comme un graphiste majeur du 20ème siècle, Wim Crouwel a créé des fontes et designs inspirés de l’émergence des ordinateurs dans les années 60, et a ainsi incarné une certaine idée de la modernité.

Né en 1928, Wim Crouwel étudie les beaux arts à Groningen avant de s’installer à Amsterdam dans les années 50. Son sens de l’espace et de l’identité lui vaut des commandes d’institutions culturelles comme le Van Abbe Museum à Eindhoven en 1956 et le Stedelijk Museum  à Amsterdam pour lequel il refondra toute l’identité visuelle et la communication. C’est aussi pour le Stedelijk Museum qu’il développe son système de grille qui sous-tend l’identité visuelle de l’institution et lui donne sa cohérence. Le côté rigoureux de ce maquettage, les asymétries qu’il permet frappent alors par leur modernité.

En 1967, Wim Crouwel dessine la fonte New Alphabet destinée à être utilisée dans les ordinateurs. Cette fonte faite d’horizontales et de verticales, difficilement lisible, tranche radicalement avec le design typographique de l’époque et provoque des débats passionnés. Wim Crouwel admet ainsi préférer l’aspect esthétique d’une fonte à sa fonctionnalité. Le New Alphabet a été redessiné en 1987 par Peter Saville et Brett Wickens dans les années 80 pour l’album Substance du groupe anglais  Joy Division, puis numérisé et commercialisé par The Foundry dans les années 90.

Wim Crouwel, New Alphabet, 1967

Wim Crouwel a dessiné depuis d’autres fontes, dont la Gridnik ainsi nommée d’après son système de grille (grid en anglais). « Mr Gridnik » devient d’ailleurs un surnom affectueux donné par ses admirateurs à Wim Crouwel.

Wim Crouwel cofonde en 1963 l’agence multidisciplinaire Total Design qui signera l’identité et la charte graphique de nombre de sociétés en Hollande comme IBM, Olivetti. Il participera aussi au design du pavillon hollandais pour l’exposition universelle d’Osaka en 1970. Il dessinera aussi des timbres pour les Postes néerlandaises et refera même les Pages Jaunes hollandaises en n’utilisant que des lettres en bas de casse…

L’exposition Wim Crouwel : A graphic odyssey, au Design Museum de Londres jusqu’au 3 juillet 2011, couvre l’ensemble de sa carrière et inclut documents photographiques et filmés aux côtés de ses œuvres. Plusieurs designers dont le français Philippe Apeloig exposeront également des œuvres  inspirées de Wim Crouwel, et un papier peint avec un motif en « C » comme Crouwel sera commercialisé par la firme Cole & Son pour l’occasion (voir visuel ci-contre) : jolly, isn’t it ?

Clémentine Gaspard, mars 2011

Galeries à voir sur les mêmes sujets:

Graphisme hollandais:

>> Bob Noorda

>> Gerd Arntz

>> Studio Dumbar style l'ED-Awards 2010

Wim Crouwel Beelden Wim Crouwel Fodder museum poster Wim Crouwel Frank Stella Wim Crouwel Hiroshima poster Wim Crouwel kinderspel poster Wim Crouwel Morris Louis poster Wim Crouwel New Alphabet Wim Crouwel Poster De Stijl Wim Crouwel Poster Dubuffet Wim Crouwel Poster Fernhout Wim Crouwel Poster Heedendagse Wim Crouwel Poster Leger Wim Crouwel wallpaper



XitiMise en œuvre technique : Typo3 Oblady  -  Conception Internet par Pixel Interactive