pixelcreation.fr - amoureux de l'image

  • > Abonnez-vous à notre newsletter

Jochen Gerner

Panoramica

L'illustrateur Jochen Gerner expose pour la seconde fois à la galerie Anne Barrault, dans le Marais. Il y propose des oeuvres récentes conçues autour du thème des quatre éléments dans le respect des principes de l'OuBaPo.

Jochen Gerner est un illustrateur français de talent et de renom. Formé aux Beaux-Arts de Nancy, ce créateur de 39 ans s'est fait remarquer il y a plusieurs années de cela aux côtés de Lewis Trondheim et David B. au sein de l'Association, maison d'édition atypique et imaginative vouée à la promotion d'une autre bande-dessinée.

Pour cette seconde exposition à la Galerie Anne Barrault, dans le Marais à Paris, Jochen Gerner a choisi de s'inscrire dans la démarche de l'OuBaPo (Ouvroir de BAnde-dessinée POtentielle - ndlr), version "bande-dessinée" - imaginée par l'Association - de l'OuLiPo (Ouvroir de LIttérature POtentielle) chère aux littérateurs. L'idée créer en se fixant un certain nombre de contraintes.

Cette fois-ci, l'illustrateur a donc sélectionné des cartes postales, couvertures de livres ou cartons d'emballage déjà imprimés comme supports à ses dessins. Et il s'est fixé une thématique : celle des quatre éléments.

Ainsi, pour la série "Panorama du feu", il s'est basé sur une cinquantaine de fascicules de bandes dessinées des année 50, 60 et 70. Avec de l'encre de Chine, Jochen Gerner est intervenu directement sur couvertures. Il y a inséré des pictogrammes pour y faire apparaître un grand champ de bataille nocturne, zébré de tirs et de déflagrations, comme un écran d’observation d’une salle d’état-major. Par ce traitement, il analyse l’esthétique de la bande dessinée de la période de la guerre froide, période où la menace d’un conflit était un sujet majeur dans les médias.

"Panorama du froid" rassemble plusieurs dizaines de cartes postales touristiques des années 80, 90 et 2000. Par un procédé de recouvrement à l’acrylique, Jochen Gerner redessine les formes élémentaires des reliefs et des architectures. Avec des couleurs d’une gamme polaire, le paysage disparaît au profit d’une glaciation géométrique et de champs d’icebergs.

Non sans humour, il expose également son carnet intitulé "Branchages", dont il a malicieusement rempli les pages une à une, lors de ses conversations téléphoniques, entre 2002 et 2008.

Jusqu'au 31 octobre 2009.
Galerie Anne Barrault, 22 rue Saint-Claude, Paris 3e.
Ouvert du mardi au samedi de 11h à 19h.
"Pixies raw materials", 2008 "Branchages", 2002-2008 "Pirates (Panorama du feu)", 2009 "Relief (dessin)", 2009 "Relief (Overwriting)", 2009 "Panorama du froid", 2009 Vue de l’exposition panoramica à la galerie Anne Barrault, Paris, 2009 Vue de l’exposition panoramica à la galerie Anne Barrault, Paris, 2009



XitiMise en œuvre technique : Typo3 Oblady  -  Conception Internet par Pixel Interactive