pixelcreation.fr - amoureux de l'image

  • > Abonnez-vous à notre newsletter

Matthieu Forichon

Illustrateur reconnu, Matthieu Forichon nous emmène à la découverte de son « Paris poétique ».

Au premier abord, ses Parisiennes ont l’élégance nonchalante de celles de Kiraz. Puis on s’aperçoit que les rues et monuments de Paris sont tout autant l’objet de son trait, et on pense alors aux méditations mélancoliques de Sempé. Gageons que Matthieu Forichon saura se montrer à la hauteur de ses illustres prédécesseurs.

Né en 1976, Matthieu Forichon sait résister à sa jeune vocation  graphique et poursuit des études d’ingénieur avant de « succomber aux charmes des courbes et des déliés » suivant son expression. En 2003 il fonde avec Stéphane Grousson le studio Orpiment, spécialisé en communication visuelle, conception web et développement d'applications pour mobiles. Matthieu Forichon travaille également comme illustrateur avec un agent, Ronan Le Guellec, via son agence Comillus (www.comillus.com). Son réalisme stylisé, proche de la BD, la précision de son trait et sa sensibilité séduisent de grandes marques comme Louis Vuitton, Nespresso, Ricard, etc.

Parallèlement, Mathieu Forichon publie Par Ici, un Artbook d’illustrations consacrées à Paris qui vient de sortir chez Akileos, et poursuit d’autres projets encore : « Je travaille actuellement sur une bande dessinée, toujours chez Akileos, qui s'intitule La clé du château rose. La sortie est prévue pour 2012.
L'histoire traite des maisons de familles dont lesquelles nous fabriquons nos souvenirs de gosses et que l'on doit souvent vendre un jour ou l'autre.  C'est une histoire que j'ai vécu, qui me tient à cœur depuis très longtemps et que Richard et Emmanuel d'Akileos m'ont donné la chance de sortir en bouquin.
En bande dessinée, à l'inverse de l'illustration où tout doit se passer en une seule image, j'aime laisser passer l'émotion sur une ou plusieurs cases voire pages. C'est un exercice très différent mais qui me plaît beaucoup également. Et puis il y a l'écriture, les dialogues, le début et la fin de l'histoire. J'apprends. »

Pour l’heure, l’exposition à la galerie Arludik à Paris, jusqu’au 31 décembre 2011, nous donne à découvrir une trentaine de peintures numériques et des croquis, tous réalisés entre 2009 et 2011, la plupart pour le livre Par Ici, avec pour thème Paris, ville et habitants confondus. Matthieu Forichon y réinvente la capitale à travers des images où couleurs, lumière et jeux d’ombre transcendent les décors. Un « Paris poétique » habité par son auteur et digne d’être visité.

Clémentine Gaspard, décembre 2011

Matthieu Forichon 01 Matthieu Forichon 02 Matthieu Forichon 03 Matthieu Forichon 04 Matthieu Forichon 05 Matthieu Forichon 06 Matthieu Forichon 07 Matthieu Forichon 08 Matthieu Forichon 09 Matthieu Forichon 10 Matthieu Forichon 11 Matthieu Forichon 12 Matthieu Forichon 13 Matthieu Forichon 14 Matthieu Forichon 15 Matthieu Forichon 16 Matthieu Forichon 17 Matthieu Forichon 18 Matthieu Forichon 19



XitiMise en œuvre technique : Typo3 Oblady  -  Conception Internet par Pixel Interactive