pixelcreation.fr - amoureux de l'image

  • > Abonnez-vous à notre newsletter

Paysages Fantômes

Roméo Julien, Kevin Lucbert et Dans le ciel tout va bien

Trois jeunes illustrateurs, trois conceptions singulières du dessin.

Le titre de l’exposition est limite prétexte, mais on ne leur en voudra pas. « Paysages fantômes », au Studio Fotokino à Marseille jusqu’au 7 mai 2017, rassemble en une exposition trois dessinateurs ayant chacun un style bien affirmé.

Diplômé de l’École Européenne Supérieure de l’Image (EESI) d’Angoulême en 2013, Roméo Julien joue d’une spontanéité qui le conduit de la BD abstraite au dessin « presque » narratif, de la peinture à l’installation. Dans ses grands carnets de dessins où s’enchevêtrent scénettes et ratures, Roméo Julien puise les éléments qui viendront nourrir la suite de son travail. Au fil des pages, le spectateur est happé par son trait franc souvent bleu, parfois barré, effacé. Si certains codes de la bande dessinée se retrouvent parfois dans ses éditions - cases, bulles de dialogues et cartouches - la narration est plutôt aléatoire, rythmée par les pages trouvées. Les personnages y sont rares, presque statiques, et se fondent dans un environnement décousu aux formes imbriquées. 

Né en 1985, Kevin Lucbert est diplômé de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris, vit entre Paris et Berlin et fait partie du Collectif Ensaders. En parallèle de ses projets artistiques personnels, il réalise des dessins pour des clients français et internationaux tels que le New York Times, Télérama, Les Échos, Mondadori, Starbucks, BIC... Dans ses images, il confronte et fait cohabiter une nature poétique – montagnes, mer, étoiles, roches, etc. – et l’univers plus rigide et froid, du paysage urbain composé de villes carrées et dépeuplées, lotissements, voitures et routes. Présentée au studio Fotokino, sa série Blue Lines est composée de dessins réalisés au stylo Bic bleu sur papier. Constitués de lignes droites parallèles ou entrecroisées, les dessins de Blue Lines composent des univers structurés et singuliers où les paysages urbains et naturels, souvent juxtaposés de manière presque surréaliste, sont autant de portes ouvrant sur l’inconnu.

Dans le ciel tout va bien est artiste et éditeur, et publie régulièrement des zines et des livres autoédités. Membre du collectif Les Machines, il a également collaboré à Super Structure (Belgique), French Fourch (France) et divers collectifs de microédition. Ses images sont régulièrement publiées sous forme de livres, et également visibles sur ses pages Facebook et Tumblr. La série de post-its qu’il présente au Studio date de 2012, et compte à ce jour plus de 1000 images, La couleur y est utilisée pour indiquer des matières, ou simplement pour soutenir les formes dans la composition, de manière assez ludique. Les dessins mettent en scène des événements qui semblent s’étirer, dans un état de suspension, notamment par leur caractère sériel et légèrement répétitifs. On peut y voir une réflexion sur la représentation et la contemplation du temps.

Edité par Clémentine Gaspard, avril 2017


Dans Le Ciel Tout Va Bien-1 Dans Le Ciel Tout Va Bien-2 Dans Le Ciel Tout Va Bien-3 Dans Le Ciel Tout Va Bien-4 Kevin Lucbert El Aurens Kevin Lucbert Escadrille Kevin Lucbert Le Lac Kevin Lucbert Lonesome town Kevin Lucbert Mr Smith s departure Kevin Lucbert Pics brumeux Romeo Julien Chantier Romeo Julien Cortege Romeo Julien Spectres 1 Romeo Julien Spectres 2



XitiMise en œuvre technique : Typo3 Oblady  -  Conception Internet par Pixel Interactive