pixelcreation.fr - amoureux de l'image

  • > Abonnez-vous à notre newsletter

Factory records

Label discographique de légende, Factory Records a écrit une nouvelle page dans l'histoire du graphisme contemporain.

De 1978 à 1992, Factory Records fut l'un des plus importants labels discographiques de Grande-Bretagne. Dynamique et chaotique, la maison de disques a lancé des groupe devenus culture tels que Joy Division, New Order ou les Happy Mondays. Factory Records est également à l'origine de la création de hauts-lieux de la vie nocturne tels que l'Haçienda et le Dry. Mais, surtout, ce label a inventé une nouvelle écriture graphique qui aura fortement marquée son époque. Les graphistes Peter Saville, Central Station Design ou 8vo ont profondément marqué toute une génération et continuent d'influencer de nombreux graphistes contemporains.
Avec un avant-propos rédigé par Tony Wilson, l'un des fondateurs du label, cet ouvrage est le premier à nous offrir un voyage au coeur de l'esthétique Factory. Organisé chronologiquement, il dévoile 400 illustrations - jaquettes, flyers, affiches, papeterie... - généreusement commentées.
Un plaisir des yeux et de l'esprit tant l'aventure culturelle qui s'est jouée à cet endroit-là, dans ces années-là reste un point de connection important entre graphisme et musique.

Léonor de Bailliencourt - 09/2006

Factory Records de Matthew Robertson,
édité par Thames & Hudson.
Texte français, 224 pages, 25 x 29 cm
400 illustrations en couleur - 38 €.
 
                 



XitiMise en œuvre technique : Typo3 Oblady  -  Conception Internet par Pixel Interactive