pixelcreation.fr - amoureux de l'image

  • > Abonnez-vous à notre newsletter

Banques d'images 2007

L'année dernière, Pixelcreation.fr entamait un premier tour du secteur ô combien remuant des banques d'images. Poids lourds et nouveaux acteurs révolutionnaires se prêtaient au jeu du questions/réponses. Un an plus tard, Pixelcreation.fr a voulu prendre le pouls d'un milieu qui n'a pas encore achevé sa mutation.

Par Léonor de Bailliencourt - Mars 2007

Accès à la page 2 - Jupiterimages
Accès à la page 3 - Photononstop et AKG Images
Accès à la page 4 - Phanie
Accès à la page 5 - BSIP et PictureHouse
Accès à la page 6 - ReadyMade Images

3 structures généralistes, 3 agences ultra-spécialisées et une nouvelle structure un peu atypique ont bien voulu répondre à nos questions et nous livrent leur vision d'un monde photographique qui tend à se cliver de plus en plus entre -très - haut et – très - bas de gamme.

Matton Images
Libre de droits et exigence suédoise

Silvio Ascoli est un homme occupé. Patron des légendaires papeteries semi-professionnelles Neuilly Dessin, il dirige également la branche française de Matton Images. "Matton est né il y a dix ans, en Suède. Au départ, l'entreprise vendait des outils traditionnels pour le dessin. Comme Neuilly Dessin, en somme. Puis Matton a commencé à vendre des ektas pour créer des fonds d'images ce qui l'a logiquement amené aux CD de photographies libres de droit. Aujourd'hui, Matton est numéro 1 sur son secteur en Scandinavie", détaille Silvio Ascoli.

Un vaste catalogue

Un leader venu du froid qui s'est implanté en France il y a seulement deux ans et demi. A la tête de cette nouvelle structure, Silvio Ascoli choisit de diffuser les collections libres de droits des grands acteurs du marché : Getty Images, Corbis, JupiterImages... "Avec 1,4 million d'images, nous avons plus de visuels libres de droits que Getty", se félicite-t-il avant de se réjouir du développement rapide de sa structure. "C'est probablement parce que nous sommes très proches de nos clients", analyse-t-il. Une proximité qui s'entretient. Matton est l'une des rares banques d'images à disposer de 8 commerciaux qui font le tour des agences de communication.

Droits d'auteur

Matton prend aussi soin de sécuriser les droits (d'auteur et d'image) pour ses clients qui pataugent dans un univers spécialement compliqué. Une garantie que, d'après Silvio Ascoli, ne peut pas offrir Fotolia, le nouveau-venu qui défraye la chronique (voir notre premier dossier Banques d'image). "En dehors des droits, la qualité n'est tout de même équivalente" tacle le piaffant patron. Il n'empêche que l'arrivée en force du micro-paiement en France entraîne une restructuration à marche forcée du secteur. "Aujourd'hui il n'y a plus de moyen de gamme. Le marché se clive entre le haut et le bas de gamme."

Haut de gamme

Et du haut de gamme, voilà ce que vise Matton Images. "Nous proposons un service haut de gamme. Nous essayons d'être qualitatifs", explique Silvio Ascoli. Un service de qualité qui commence par un site web suédois ultra-performant dont ce patron français est très fier. "Il a été développé par les étudiants d'une université suédoise. Il permet la recherche visuelle mais aussi la recherche colorimétrique. Les vignettes sont de grande taille, nous proposons un compte-fil virtuel ainsi que des tables lumineuses qui peuvent contenir 300 images", décrit Silvio Ascoli.

Plus d'infos sur matton.fr.

Page suivante >