pixelcreation.fr - amoureux de l'image

  • > Abonnez-vous à notre newsletter

Prix HSBC 2015

Un ton nouveau et audacieux pour chroniquer le monde en photos.

Le Prix HSBC, qui fête ses 20 ans cette année, est un concours annuel ouvert à la « jeune photographie », ce qui veut dire ici tout photographe n’ayant jamais édité de monographie, sans critère d’âge ni de nationalité. Chaque année, un conseiller artistique désigné pour apporter un nouveau regard présélectionne une dizaine de candidats. Il présente alors ses choix au Comité exécutif qui élit les deux lauréats.

François Cheval, Directeur des musées de Chalon-sur-Saône et Conservateur en chef du Musée Nicéphore Niépce à Chalon-sur-Saône, a assumé cette fonction de Conseiller Artistique pour ce Prix HSBC 2015 en privilégiant la légèreté et la fraicheur. « En ces moments lugubres, justifie-t-il, il est d’autant plus nécessaire de mettre à la lumière des jeunes gens qui, conscients de l’état de délabrement du monde, le regardent avec détachement et jouent avec ses travers. L’artifice photographique est une arme dirigée contre les artifices de la réalité, une stratégie commune à tous ces travaux. Tous sollicitent en poète l’acte photographique. »

Remis fin janvier , ce Prix HSBC 2015, récompense Maia Flore et Guillaume Martial qui verront ainsi leur monographie publiée chez Actes Sud. Leurs photos sont exposées d’avril à décembre à travers la France, en commençant par la galerie Le Réverbère à Lyon en avril, et en poursuivant à la galerie Esther Woerdehoff à Paris en  juin et à l'Arsenal à Metz jusqu'au 1er novembre 2015.

Diplômée des Gobelins, Maia FLORE, 26 ans, vit et réside à Paris. Ses images ont été publiées dans la presse française (Libération, Figaro, ..) tout comme à l'international (The New Yorker, La Repubblica, ..). Sa première série "Sleep Elevations" est sélectionnée pour le festival Circulation(s) de 2011. Elle se met ici en scène dans des situations improbables et métaphoriques.

Guillaume MARTIAL, 30 ans, est un ancien patineur de haut niveau reconverti dans le cinéma et la photo. Lauréat du prix SFR Jeunes Talents en 2012, il intègre la mission photographique France(s) Territoire Liquide en 2013. Il poursuit depuis ses recherches personnelles dans le cadre de résidences d’artistes et répond à des commandes privées et institutionnelles

Les deux lauréats ont en commun d’utiliser leur corps comme marqueur et instrument de mesure : ils arpentent ainsi la réalité pour mieux la transformer. « Ces inventeurs de situations alambiquées s’appuient aussi sur la matérialité de la photographie pour donner une chair à des imaginaires puissants. » explique encore François Cheval.

On retrouve la même veine chez plusieurs autres nominés de ce Prix HSBC 2015, Marie Hudelot par exemple dont les portraits de femmes au visage caché avaient déjà étonné au festival Circulation(s) 2014. L’observation par contre prime sur la narration dans les photos de SDF de Charlotte Carcenac ou de camping de Willy del  Zoppo.

Mais toujours avec un certain recul, une certaine distance. A l’opposé du photoreportage en exergue au festival  Visa pour l’image de perpignan, ces photos demandent à être vues, revues, interrogées pour se livrer.

Clémentine Gaspard, février 2015

Galerie à voir sur le même sujet:

> Prix HSBC 2013

01 Prix-HSBC-2015 Maia-Flore 02 Prix-HSBC-2015 Maia-Flore 03 Prix-HSBC-2015 Maia-Flore 04 Prix-HSBC-2015 Guillaume-Martial 05 Prix-HSBC-2015 Guillaume-Martial 06 Prix-HSBC-2015 Guillaume-Martial Alexandre MAUBERT Baptiste RABICHON Bruno ISNARDON Charlotte CARCENAC Hegemon CHAIGNON Marie-Hudelot Marion-GAMBIN Patrick WILLOCQ Philippe PETREMANT Willy DEL ZOPPO



XitiMise en œuvre technique : Typo3 Oblady  -  Conception Internet par Pixel Interactive