pixelcreation.fr - amoureux de l'image

  • > Abonnez-vous Ă  notre newsletter

Design graphique acquisitions récentes

Retour au sommaire de la galerie

Robert Massin

Précédent
Précédent
© musée des Arts décoratifs Photos exposition: Paul SchmittSuivant
Suivant
Robert Massin
Robert Massin, La Cantatrice Chauve, livre, 1964


Robert Massin s’inscrit dans le sillage de Pierre Faucheux, avec qui il débute au Club du livre Français, avant de prendre la direction artistique du Club du meilleur livre. En 1958, il devient le directeur artistique de Gallimard. Parallèlement, il conçoit des projets personnels autour de la typographie expressive qu’il expérimente dans des interprétations graphiques et typographiques de pièces de théâtre.

En 1964, avec l’édition de La Cantatrice Chauve, il se pose en interprète et metteur en page de la pièce d’Eugène Ionesco qu’il voit plus de vingt fois au théâtre de la Huchette, Ă  Paris, dans la mise en scène de N. Bataille. Pour retranscrire dans sa mise en page la diction des acteurs, leurs intonations et leur silence, il enregistre la pièce. Les doubles pages du livre sont traitĂ©es comme un espace scĂ©nique qui s’anime par des jeux typographiques, des bulles de texte, et des photographies d’H. Cohen. Chaque personnage est associĂ© Ă  une photographie (celle des comĂ©diens) et Ă  un caractère typographique qui subit des variations selon le ton, la diction de la voix. La mise en scène de Bataille est respectĂ©e : la typographie se dĂ©place sur la page Ă  l’instar des dĂ©placements des comĂ©diens sur le plateau, la respiration  du texte est transcrite par le blanc des pages, les pages deviennent noires quand la lumière s’éteint.

Précédent
Précédent
 Suivant
Suivant
 Retour au sommaire de la galerie 



XitiMise en Ĺ“uvre technique : Typo3 Oblady  -  Conception Internet par Pixel Interactive