De la fiction à la réalité virtuelle

Page 1|page 2| page 3

GTA : l'amour du cinéma
Inspirées par le cinéma, les équipes de Rock Stars, créatrices de la mythique série des GTA, ont souvent réussi à glisser des univers, des personnages et des attitudes directement issus du Septième Art au coeur de leurs softs. Ainsi, les joueurs de GTA Vice City auront aisément reconnu en Tony Vercetty un clone de Tony Montana, le héro du Scarface de Brian De Palma. Quant à son avocat, il semble avoir été directement inspiré du personnage incarné par Sean Penn dans L'Impasse, du même Brian De Palma. Au-delà des personnages, les situations sont également recréées : une poursuite en voiture, une filature, l’utilisation d’une tronçonneuse, un bar de strip-tease ou l’attaque finale de la villa de Vercetty à Miami. Et quand les équipes de Rock Stars s’attaquent au western, elles mutliplient les références cinématographiques, respectent les traditions et règles du genre, tout en parvenant à construire une histoire originale. Ainsi on retrouve des idées piochées ici ou là à Django, les films mettant en scène Clint Eastwood ou carrément des situations similaires entièrement recréée pour l’occasion : la scène de duel du Mort ou Vif de Sam Raimi. Ainsi les références cinématographiques dans cet univers du jeu vidéo sont nombreuses et salvatrices pour les spectateurs devenus joueurs.

Pour finir : en bref
Si l’engouement pour les adaptations cinématrographiques de jeux vidéo était déjà prolifique (Resident Evil, Doom, pour les plus réussis et Alone in the Dark et Blood Rayne pour les nanars intergalactiques), elles risquent de devenir gargantuesques pour les mois et les années qui viennent. Au premier rang des licences les plus juteuses, l’adaptation cinématographique la plus fantasmée de la part des joueurs du monde entier est certainement celle du jeu culte d’Hideo Kojima Metal Gear Solid. Son créateur a annoncé au cours de l’E3 (salon du jeu vidéo organisé à Los Angeles) que le fantasme allait très bientôt devenir réalité. Son ambition est de faire des aventures de Snake un "vrai film hollywoodien". Si le projet est lancé, les contrats avec les studios signés, aucun réalisateur ni acteur n’a encore été annoncé. Il se pourrait même que le film soit entièrement réalisé en image de synthèse… patience.

Warcraft, un autre phénomène au moins aussi important que la série des MGS, devrait lui aussi être très prochainement adapté au cinéma. La société Legendary Pictures (Batman Begins, Superman returns) a acheté les droits du soft. Quant à l’aventure cinématographique des Resident Evil,elle continue. C’est Russel Mulcahy (Razorback Highlander) qui a été choisi par le studio pour réaliser le troisième opus du jeu culte. Resident Evil : Extinction verra le retour,pour la troisième fois de son héroïne Alice incarnée par la ravissante Milla Jovovich et ainsi clore en fanfare la trilogie. Si Halo, le jeu phare de la console de Microsoft doit lui aussi apparaitre prochainement sur nos écrans, rien n’a filtré concernant le futur réalisateur du film (Ridley Scott a été un moment donné évoqué) ni sur les futurs acteurs. La démarche qui consiste a adapté un film déjà sorti en salle pour un support vidéoludique à elle aussi son actualité. Heat le film culte de Michael Mann mettant en scène Al Pacino et Robert DeNiro et Resevoir Dogs de Quentin Tarantino sont tout deux en phase de développement très avancé.

<