La publicité pour les grandes causes récompensée

Mercredi 14 avril 2010 les publicitaires avaient envahi les étages du Musée des Arts décoratifs, à Paris, pour assister à la remise des trophées du 5e Grand Prix de la Communication Solidaire. Et c'est encore l'Abbé Pierre qui a gagné.

Organisé par l'ONG Communication sans Frontières (CSF) qui oeuvre en faveur de la communication humanitaire, le Grand Prix de la Communication Solidaire récompense depuis cinq ans les plus belles et efficaces campagnes de publicté pour les "grandes causes".

Présidé par Nicolas Bordas, Président de TBWA France et de l'AACC, l'événement se tenait en même temps que l'exposition "La publicité au secours des grandes causes" dont les portes étaient restées exceptionnellement ouvertes, ça tombait bien.

Et cette année, ce n'est pas vraiment une surprise, c'est la superbe campagne créée par BDDP Unlimited pour la Fondation Abbé Pierre qui a raflé les plus grosses récompenses - 1er prix et Prix du Public dans la catégorie Affichage mais surtout, le Grand Prix de cette 5e édition. Cette campagne, nous l'avons déjà montrée ici, nous avons reparlé de David Derouet (le DA qui l'a imaginée) dans notre dossier consacré aux directeurs artistiques de publicité... Pas la peine d'épiloguer, donc, mais bravo quand même à cette magnifique idée toute simple, belle et juste intelligente.

Cela dit, Bruno David, fondateur du Grand Prix de la Communication Solidaire, partage pleinement notre enthousiasme pour cette campagne.
"Cette campagne renoue avec le fond et la forme et ne cherche pas la provocation, elle respecte la dignité des personnes démunies et vous implique directement dans le sujet. Elle vous invite véritablement à entrer dans le cadre. Vous vous voyez vivre, vous, dans 12m2 ? Cela n'empêchera pas que certains dormiront dans même pas 12m2 au pied de l'affiche, certains autres rêveraient d'avoir 12m2 pour dormir, mais c'est un autre débat que la campagne n'avait pas à résoudre."

Remarquée, primée et remarquables aussi, les campagnes pour France Alzheimer (Premier prix ex-aequo dans la catégorie TV) avec ses films forts, choquants, mettant en scène de façon réaliste et humaine les terribles ravage de la maladie et Orange Rockcorps (Premier prix et Prix du Public catégorie Internet) qui voit - entre autres - une bande de goths patibulaires nettoyer une plage avec toute l'emphase stylistique qu'on leur connaît.

Emouvantes également, les campagnes en faveur de Surfrider et SOS Sahel ont remporté respectivement le Prix du Public de la catégorie Presse et le Deuxième prix de la catégorie Affichage.

Outre son intérêt créatif et social, ce Grand Prix de la Communication Solidaire a l'immense mérite de montrer sous un jour sympathique, méritant et déconnecté des intérêts financiers une profession publicitaire qui se sait assez mal-aimée par le public.

Léonor de Bailliencourt - 04/2010