Illustration et super-héros

L'artiste et illustratrice italienne expose ses dessins drôles et mordants à la galerie Magda Danysz. Autant de petits tableaux incisifs qui mettent en scène "people"  et super-héros prêts à tout pour briller et s'imposer.

Adorables, colorés et hilarants, les personnages capturés par le trait enfantin mais précis de Laurina Paperina (un surnom gagné dans l'enfance qui signifie "Petite Laura Petit Canard") en disent beaucoup sur le monde tel qu'il va.

Pour comprendre le personnage et son oeuvre, il faut savoir que la jeune artiste (qui est née en 1980) est dotée d'un double de papier, la super-héroïne Super Pape. Et elle est fan de Matt Groening, le créateurs des célébrissimes Simpson.

Ces derniers temps, Laurina Paperina a concentré son travail sur les héros d'aujourd'hui : les célébrités. Enfant de la télé et du McDo, chantre d'une certaine sous-culture qui peut hérisser les élites artistiques, son esthétique est enfantine voire infantile. Cruelle comme peut l'être un enfant, elle n'hésite pas à déboulonner vaillamment les idoles contemporaines. De Britney Spears à l'artiste iranienne Shirin Neshat, tous en prennent pour leur grade.

"Comme Spiderman ou Batman, les gens de la télévision, du spectacle et de la politique semblent invulnérables", dit-elle. "Il me paraît donc intéressant de les tourner en ridicule et de les renvoyer à  leur statut d'humain".

Léonor de Bailliencourt - Février 2008
Jusqu'au 29 mars 2008.
Galerie Magda Danysz, 78 rue Amelot, Paris 11e.