Etape 2

ILLUSTRATOR

! Pour Illustrator si l'on veux recupérer les objets séparément il faut les séparer sur des calques différents.

Créez autant de nouveaux calques que necessaire et glissez les tracés dedans. Les Calques ne doivent pas être imbriqués.

La taille des layer issus d'Illustrator répond à une logique complètement differente de Photoshop. En Merged Layers ou par Layer importés individuellement tout les images on la même taille. Cette taille represente la surface couverte par tout les layers (sans tenir compte de la taille du document). Donc si l'on modifie par la suite un seul calque dans le document Illustrator la taille de tout les calques dans After Effects va changer.
Mais Si l'on veux, on peu forcer tout les layers à avoir une taille fixe donnée en ajoutant un calque composé d'un rectangle de la taille souhaitée, représentant la zone maximale de travail et créer et modifier ensuite tout les élements à l'intérieur de cette espace.
On peut choisir par exemple un rectangle de la taille du format vidéo 768X576 (les pixel Illustrator ou Phototoshop sont forcement carré donc pour éviter les déformations on n'utilisera pas des formats au ratio de pixel non carré comme le 720X576, mais on pourra importer ces éléments dans une telle composition ça ne pose pas de problème de déformation tant que l'interpretation du fichier à la base se fait en pixel carré).
On peu aussi modifier le format du document Illustrator pour un confort de travaille (le format A4 par défaut dans Illustrator n'a pas lieu d'être en vidéo et on peu aussi désactiver l'affichage des limites de page par la même occasion). C'est juste une question d'aspect car la taille du document n'a pas d'influence dans After Effects, seul compte la surface totale couverte par tous les objets.

Et un objet que j'ai appelé "768X576" (en pointillé bleu) va forcer tout les Layers à avoir cette taille une fois importé. (En réalité, comme le trait de l'objet a une certaine épaiseur le rectangle à ici en réalité 764X572 (l'épaisseur du trait était de 4)).

Le resultat dans After Effects :
Mode : Import > Footage
par Layer puis en Merged Layers

On peut bien sur très bien se passer de cette méthode de travail, mais elle peut cependant éviter certaines surprises. Comme la taille de chaque layer dépend de l'ensemble des layers, le moindre changement du fichier source peux tout décaller dans After Effects. Mais contrairement aux fichiers Photoshop tout les layers ayant toujours la même taille on n'aura pas de décallages des uns par rapport aux autres

- Astuce - Au cas où le fait que la taille des layers couvre l'ensemble du graphique est vraiment contraignant (Par exemple un logo fait de nombreuse petites parties à animer) on peu utliser cette méthode :
importer le document Illustrator en tant que Composition puis l'enregistrer en tant que Photoshop Layer, par le menu :
Composition > Save Frame As > Photoshop Layers...
Puis réouvrir ce document Photoshop en tant que Composition. On aurra alors des layers de la taille des éléments (puisque ce sont des éléments Photoshop). Par contre ils ne seront plus vectoriels.
(et il faut veiller à passer l'affichage en full et en best avant de sauver en Photoshop Layers car l'image est calculée en fonction des paramètres d'affichage). Si on veux vraiment conserver l'aspect vectoriel on peu ensuite copier chaque objet Illustrator dans un document vierge et remplacer le calque Photoshop par leur corespondance en vectoriel.

Le gros intéret des fichiers Illustrator dans After Effects c'est que l'on peut utiliser leur propriété de fichier vectoriel pour les afficher dans n'importe quelle taille en gardant toujours des lignes parfaites sans problème de pixelisation puis de flou dû à l'anti-aliasing.

Un fois cette case cochée le processus de convertion du vectoriel vers le bitmap et calculer après les transformation géométriques.

Cette propriété ne peut donc pas être utlisée si on a appliqué un effet sur le calque, car les effets sont eux calculé avant les transfomations géométriques ce qui empèche la "rasterization" à postériori ; les filtres ayant déjà convertie les informations en bitmap (mais on peut appliquer des effets sur un adjustement Layer par dessus ou après avoir précomposé).


Bruno Quintin
mapage.noos.fr/brunoquintin