Les domaines de la 3D temps réel

Dossier réalisé en partenariat avec :

Le métier de Concepteur 3D temps réel a aujourd'hui de nombreux débouchés:

Architecture et urbanisme
Depuis 3 ou 4 ans, le salon Imagina à Monaco montre clairement la voie : l’Architecture et l’Urbanisme, le challenge de construire ses maquettes de villes numériques, sont devenus des fers de lance de la 3D temps réel. Beaucoup d’argent est en jeu : les villes, les collectivités locales s’y mettent toutes, les logiciels de génération de villes et de constructions architecturales sont légions. L’important est de pouvoir se balader dans les villes en 3D, montrer les bâtiments comme si on y était, avant même leur construction. De sérieux débouchés pour les jeunes créateurs de demain.

Design et Marketing Produits
Un autre domaine tout aussi porteur est celui du design produit, avec une innovation majeure : celle de la réalité augmentée (voire dorénavant réalité mixée). Dans les années 90 et 2000, le design produit était surtout orienté autour d’objets 3D précalculés, faute de mieux. Aujourd’hui, les exigences marketing poussent à visualiser les objets (voitures, flacons de parfum, montres, etc.) en 3D temps réel. Cela fonctionne plutôt bien, et après les applications Web, ce sont les applications sur téléphone mobile qui semblent avoir le plus bel avenir. Là encore, un marché colossal, et des débouchés à revendre dès cette année…

Simulation et Apprentissage
Même s’il s’agit d’un marché plus restreint, celui des outils et applications de simulation et d’apprentissage reste fort dans le domaine de l’éducation, mais aussi pour les militaires, les hôpitaux, et les très grosses industries. Avec ici, une nouvelle catégorie de jeux, bien plus « sérieux », que l’on nomme les Serious Games et qui sont en pleine expansion.

Art, muséographie et patrimoine
Les domaines de la Culture ne sont pas oubliés, et la 3D temps réel vient nous aider à rêver un peu, beaucoup : la visite virtuelle de musées, d’expositions d’arts, de lieux mythiques du patrimoine, devient monnaie courante : les applications y sont souvent superbes, nécessitent des modèles de qualité et un rendu irréprochable : les outils d’aujourd’hui (avec Unity qui est devenu assez rapidement le leader sur le marché de ce type de logiciels) sont maintenant à la hauteur des espérances…

Toutes ces bonnes raisons pour faire comprendre qu’il est plus que temps de former de jeunes créateurs aguerris à ces nouvelles techniques : il s’agit d’une transformation de la population des infographistes 3D, qui ne trouvent plus toujours de l’emploi dans les secteurs de l’animation ou des effets spéciaux, alors que la 3D temps réel est venue ouvrir tellement d’autres portes…

Dossier réalisé en partenariat avec :