Rocks

Dramatisation, mise en scène, érotisme : un best-of de photos de rock stars.

Etre une rock star sous l’œil d’un photographe est souvent un jeu de rôle. Sexy et provocatrice pour les femmes, mystérieux et indomptable pour les hommes, voilà les postures les plus courantes. La Belle et la Bête en quelque sorte. Et on retrouve bien ce jeu dans les portraits de Rihanna par Russell James ou d’Iggy Pop par Olaf Heine par exemple.

Le jeu peut aussi aller plus loin : vers la mise en scène proprement théâtrale comme Madonna jouant Minnie sous l’œil d’Herb Ritts, et Snoop Dog en samouraï pour Olaf Heine. Ou encore vers la recherche d’une vérité intérieure qui se révèle en un instant fugace devant l’objectif. Nous rangerions volontiers dans cette dernière catégorie la célèbre photo de Jimi Hendricks par Gered Mankowitz ainsi que le versatile extraterrestre David Bowie entrevu par Albert Watson.

L’intérêt de ces cent portraits de rock stars réunis par la galerie Camera Work à Berlin, jusqu’au 17 août 2013, n’est pas tant leur évidente maîtrise technique que ce jeu, cette tension entre deux artistes, devant et derrière l’appareil photo. Et de constater, une fois encore, que la photo est une fenêtre ouverte autant sur le photographe que sur son sujet.

Clémentine Gaspard, juin 2013