Etape 2

Signification des deux premiers paramètres.

Seuil de couleur : (compris entre 1 et 500) détermine la valeur maximale de la différence entre les couleurs RVB de deux pixels comparés. Plus cette valeur est grande, moins le graphique vectoriel sera précis.
Zone minimum : (comprise entre 1 et 1000) désigne le nombre de pixel environnants à prendre en considération lors de l’affectation d’une couleur à un pixel.

Les deux paramètres suivant n’influencent pas le résultat dans notre cas, car les contours des lettres sont déjà lisses et courbés.

Une fois le calcul terminé, appuyez sur Echap pour désélectionner l’objet. Sélectionnez le fond (en cliquant simplement dessus) puis supprimez-le. Vos lettres sont à présent isolées. Vous remarquerez cependant que les contours ne sont pas très précis. Vous pouvez tout à fait laisser les lettres tel quel pour réaliser la suite de l’animation, mais le résultat sera nettement moins beau. Aussi, à l’aide de l’outil gomme, effacez les intérieurs noirs des lettres et affinez les contours (Flash lisse automatiquement les contours d’un objet lorsque l’on passe la gomme), comme ci-dessous :

Maintenant, sélectionnez la première lettre et appuyez sur F8 (ou Insertion->Convertir en symbole). La fenêtre de création d’un symbole s’affiche. Saisissez le nom de votre nouveau symbole, et choisissez l’option clip. Votre objet vectoriel a été transformé en symbole. Remarque : vous pouvez maintenant réutiliser ce symbole autant de fois que vous le voulez en allant le chercher dans la bibliothèque. Répétez cette opération pour les lettres restantes, puis supprimez tous les symboles ainsi créés de l’animation principale.

Pour ouvrir la bibliothèque, cliquez sur l’icône en forme de livre ouvert en bas à droite de l’écran.

Les icônes bleues désignent les symboles de type « clip » que vous avez créés précédemment. Vous remarquerez que dans cet exemple les symboles sont regroupés dans le répertoire « Lettres animées ». Pour déplacer des symboles dans un nouveau répertoire, sélectionnez-les puis cliquez dessus avec le bouton droit de la souris. Choisissez ensuite Déplacer dans un nouveau dossier.

Etape suivante : animer les symboles individuellement. Le procédé est le même pour tous : après l’avoir sélectionner dans la bibliothèque, appuyez sur CTRL+F8 (ou Insertion->Nouveau symbole). Vous vous retrouvez dans l’éditeur de symboles. A la première image-clé, insérez le symbole qui vous intéresse (par un glisser-déposer à partir de la bibliothèque). Ensuite, insérez 3 images-clé comme ci-dessous :

Maintenant, réglez les paramètres d’effet (pour afficher la fenêtre correspondante, allez dans Fenêtre->Panneaux->Effet) de la manière suivante :

Remarque : la dernière image-clé sert à allonger la « durée de vie » de votre symbole, c’est-à-dire qu’après son apparition, il restera à l’écran (sans effet) jusqu’à ce que la totalité du texte soit affichée.

Les réglages terminés, créez l’interpolation de mouvement entre toutes les keyframes.