100 images commentées

Simple et impressionnant à la fois, ce franco-suisse tourbillonnant explore avec un bonheur égal tous les champs du design. Graphisme, signalétique, scénographie et même architecture dressent en creux le portrait d'un homme - et d'une équipe - qui se dévoile en cent images commentées : cliquez sur les vignettes pour découvrir les images et leurs commentaires.

On le croit à Paris, il est déjà reparti à Leipzig, Zurich, Montréal ou Lyon. Investit la Chine. Les gens l’imaginent Allemand. Il est franco-suisse. Surtout "franco", option lyonnais bon teint, même si son ordinateur lui parle en allemand...

Ruedi Baur - est-ce l’apanage des grands ? - suscite la controverse.
C'est toujours comme ça et ça l'est encore plus depuis qu'il a remporté, en 1997, la refonte de la signalétique et de l'identité visuelle du Centre Pompidou rénové par l'architecte Renzo Piano.

Venu du culturel et même de l'art contemporain, ancien galeriste passionné de design - il exposait les plus grands parfois même avant leur sacre, roi des projets prestigieux et très exposés, il n'est jamais là où on l'attend et tranche franchement dans le paysage graphique hexagonal. Peut-être parce que le mot "graphisme" est trop réducteur pour cadrer avec son approche globale des projets auxquels Integral - son atelier - participe.

Jalousé, envié, critiqué, taxé de "businessman" par des pairs à la dent dure, Ruedi Baur fascine par son mélange de simplicité et d'infinie profondeur.
On l'accuse de surexploiter une volée de jeune stagiaires allemands talentueux sans plus jamais mettre la main à la pâte, il revendique son statut de donneur d'idées et prouve, lors d'une exposition manifeste, "Quotidien visuel", qu'il reste un créateur vibrionnant en perpétuelle recherche.

Engagé, cultivé et sans complexes apparents, directeur d'école et d'atelier, ancien Président de la branche française de l'AGI, Ruedi Baur est surtout un homme passionné, pragmatique et exigeant - vibrant de mille idées - qui ne donne pas de limite à sa volonté créative.

Léonor de Bailliencourt - 08/2006
 
Plus d'infos sur le site de l'atelier Intégral Ruedi Baur et Associés.