Paris Photo 2016

Le panorama annuel de la photographie moderne.

Ecourtée en 2015 en raison des attentats à Paris, Paris Photo fait son retour au Grand Palais du 10 au 13 novembre 2016 avec 183 galeries et éditeurs présents. On retrouve tous les spécialistes et nombre de galeries d’art contemporain comme Gagosian, même si d’autres comme Thaddaeus Ropac, qui dédiait son stand à Robert Mapplethorpe en 2014, se sont retirés. Car le marché de la photo reste un petit segment du marché de l’art contemporain.

Le premier étage du Grand Palais devient l’endroit à ne pas manquer : dix ans d’acquisition du centre Pompidou, mais surtout les grands formats et installations de la nouvelle section Prismes. L’installation la plus spectaculaire y était sans conteste un corner tapissé d’un enchevêtrement de photos de l’écossais Douglas Gordon, toutes en gros plan du même couple nu ainsi révélé par bribes.

Paris Photo a le bon goût ou la prudence, à vous de juger, de ne pas décerner de prix de photo. Ses prix du livre photo sont par contre des références. Notre coup de coeur cette année : Photo-graphics, prix 2016 du catalogue photo, consacré au graphiste et affichiste polonais Wojciech Zamecznik (1923-1967), pionnier de l’utilisation de la photo en graphisme et qui fait l'objet d'une rétrospective cet automne 2016 au musée de l'Elysée à Lausanne. Photo et graphisme, même combat artistique !

Clémentine Gaspard, novembre 2016